Restez connectés avec nous
Nkunku "compliqué de réussir au PSG. Mais il faut travailler et avoir une bonne détermination"

Club

Nkunku « compliqué de réussir au PSG. Mais il faut travailler et avoir une bonne détermination »

Alors qu’il est parfois reproché au Paris Saint-Germain de ne pas assez donner une chance à ses jeunes du centre de formation, on voit cette saison le Titi Christopher Nkunku s’imposer. Le milieu de 19 ans a dû attendre décembre pour jouer avec l’effectif professionnel, mais ne quitte presque plus le groupe. Le jeune parisien s’est confié sur son parcours auprès de Canal+Sport.

« Réussir au PSG, c’est mieux que réussir dans n’importe quel club de L1. C’est encore plus beau de réussir au PSG. Cet été, c’était possible d’être prêté. Je n’avais pas toutes les munitions requises pour partir en prêt. J’ai bien fait de rester ici. C’est toujours compliqué de réussir au PSG. Mais il faut travailler et avoir une bonne détermination. Si on baisse les bras à chaque fois, on reste à terre et on ne se relève pas.

En début de saison, je jouais en CFA. A partir de décembre, le coach m’a intégré dans le groupe pour les matches. Puis je suis resté dans le groupe. Je ne suis plus redescendu en CFA. L’entraîneur est important pour moi. Ça n’a pas été simple au début quand je jouais en CFA. Il a su me donner ma chance et j’ai su la saisir. Quand il m’a mis sur le terrain, j’essaye de lui rendre cette confiance. A chaque fois. »

Un jeune talent parisien qui a le comportement idéal.

Il n’est pas simple de se faire une place au PSG. C’est un fait et il est normal. C’est ainsi dans tous les grands clubs. Seuls les plus talentueux s’imposent, mais la qualité en tant que joueur ne suffit pas. Il faut aussi savoir être patient et travailleur. Nkunku l’a bien prouvé.

Laissé un peu de côté par Emery en début de saison, il s’est accroché sans se plaindre et s’est concentré sur le fait de convaincre le coach. Ce qu’il a très bien réussi. Maintenant, Nkunku est régulièrement convoqué et a un temps de jeu plutôt intéressant pour un jeune de 19 ans. Bien sûr il ne joue pas tous les matchs et n’est pas souvent titulaire, mais il a l’intelligence de comprendre que c’est normal et profite de ses opportunités pour montrer au coach qu’il a raison de le faire jouer. Un vrai exemple pour la formation parisienne.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club