Restez connectés avec nous
Paredes rejette la Super League "espérons que ça ne se fasse pas. Ce serait un pêché"
©IconSport

Club

Paredes rejette la Super League « espérons que ça ne se fasse pas. Ce serait un pêché »

Leandro Paredes, milieu de 26 ans du Paris Saint-Germain, a été interrogé dans une émission liée à son club formateur de Boca Juniors. Il en a profité pour parler de son avenir et s’il suivait autant son ancien club en Argentine. Il est revenu aussi sur la naissance de la Super League et ne s’est pas montré très enthousiaste à l’idée de voir cette nouvelle compétition dans le football.

Paredes « J’ai peu lu ce qu’il se disait mais on en a parlé entre coéquipiers »

« J’ai peu lu ce qu’il se disait mais on en a parlé entre coéquipiers. J’espère que ça ne se fera pas. On pense tous plus ou moins la même chose (entre coéquipiers), espérons que ça ne se fasse pas. Ce serait un péché.

Je suis toujours les matchs de Boca ?

Quand les horaires le permettent.

Si je vais revenir ?

Je n’ai pas fixé de date limite parce que ce serait mentir. J’ai toujours un contrat de longue durée avec le PSG. », propos relayés par Culture PSG.

On attendait des réactions des joueurs Parisiens après la prise de parole d’Ander Herrera, milieu de 31 ans et de Nasser Al-Khelaïfi, président. Et la réponse ne s’est pas fait trop attendre, Paredes, (qui a par ailleurs confirmé qu’il souhaite toujours finir sa carrière à Boca Junior) y est allé de son avis, pour le moins assez clair. Il rejette en bloc cette compétition et assure même que ses coéquipiers partagent plus ou moins le même avis. Pour lui, ce serait une mauvaise chose, il évoque le « pêché », comme pour appuyer sur le fait que cela va à l’encontre des valeurs du football. 

C’est important de savoir un peu ce qu’en pensent les joueurs. Car on vit une période de flou et d’incertitude qui n’est pas très rassurante. On attend du football qu’il véhicule un maximum d’équité et cette Super League, ne semble plus prendre en compte le football populaire, qu’il représente à la base. On attendra d’avoir d’autres réactions pour voir si d’autres joueurs partagent cet avis. En attendant, le PSG a clairement fermé la porte sans pour autant avoir abandonné l’idée de concilier la réforme de la Ligue des Champions avec les mutins de la Super League

 

 

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club