Restez connectés avec nous
Pochettino se confie : gestion au PSG, argent et la Ligue des Champions
©Iconsport

Club

Pochettino se confie : gestion au PSG, argent et la Ligue des Champions

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, a répondu à de nombreuses questions au micro de la Cadena COPE. Il a notamment été invité à évoquer les cas individuels de Sergio Ramos (défenseur central de 35 ans), Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans), Lionel Messi (attaquant de 34 ans) et Neymar (attaquant de 29 ans). Mais aussi, pour la partie ci-dessous, de la gestion du groupe parisien, des critiques sur l’argent du club et de l’objectif de remporter la Ligue des Champions.

Pochettino « n’importe quel mot peut avoir une conséquence que vous ne pouvez pas imaginer. »

Ma vie à l’hôtel ?

Je suis content de vous avoir chez moi, je suis ici depuis plus de huit mois. Dans cette salle nous avons eu des dîners, des réunions… c’était l’habitat de Leonardo et il me l’a transféré. Si ces murs parlaient, beaucoup de choses importantes sortiraient.

Comment je me prépare pour une interview ? Je suis sur mes gardes ?

L’expérience nous permet d’être toujours concentrés sur l’impact que n’importe quel mot peut avoir. Plus vous grimpez, plus l’impact est plus grand et le PSG est une exposition maximale, comme le Real Madrid, Barcelone, le Bayern Munich ou Manchester United. Si vous ne parlez pas avec sécurité et certitude, n’importe quel mot peut avoir une conséquence que vous ne pouvez pas imaginer.

Préparer un match est une tâche simple, tous les entraîneurs sont formés pour le faire, mais le plus important est de former un groupe de joueurs qui croient en vous , où la priorité est le football, où l’engagement et le plaisir doivent être au même niveau. Mais le plus difficile est de gérer en dehors du terrain de football, il faut être très prudent.

Pochettino se confie : gestion au PSG, argent et la Ligue des Champions

Paris Saint-Germain’s Coach Mauricio Pauchettino during the French L1 football match between Paris Saint-Germain and Racing Club Strasbourg at the Parc des Princes stadium in Paris, France on August 14, 2021. Photo by Christian Liewig/ABACAPRESS.COM
Photo by Icon Sport – Mauricio POCHETTINO – Parc des Princes – Paris (France)

Pochettino « Cela se passe dans d’autres équipes. »

Comment est la gestion du groupe du PSG ?

En tant que staff technique, nous faisons partie des décisions. Avoir de grandes stars comme nous en avons implique l’image, le marketing du club et nous savons que nous devons être flexible pour ces choses.

Nous essayons de rendre la vie facile à nos joueurs mais nous avons besoin de quelques minimums indispensables pour atteindre l’objectif, qui n’est pas seulement de produire de l’argent pour rejoindre le club, il y a aussi le sport.

Ils s’entraînent bien ?

Oui, ils s’entraînent bien. Mon style n’est pas de se quereller, avec leur capacité, les choses bien dites viennent d’une meilleure manière; certaines querelles sont lancées et parfois les joueurs se fâchent, c’est une coexistence et parfois il y a des moments meilleurs et d’autres qui ne sont pas si bons, c’est la vie elle-même. Cela se passe dans d’autres équipes, la vie commune des groupes est très similaire, seulement dans une vous avez Messi, Mbappé et compagnie et dans d’autres, d’autres noms.

Pochettino « Vous devez différencier la gestion professionnelle de la gestion humaine. »

C’est pareil d’entraîner le PSG que l’Espanyol ou Tottenham ?

Si je disais que c’est la même chose, je manquerais de respect au PSG ou je manquerais de respect à la vérité. Je ne peux pas traiter tout le monde de la même manière.

Je ne peux pas traiter mon fils (qui fait partie du staff technique) comme mon adjoint ou pour l’entraîneur des gardiens, je dois connaître leurs caractéristiques humaines, mais il est clair que les hiérarchies sont gérées différemment. Messi, ce n’est pas la même chose qu’un jeune qui atteint la première équipe. Le respect est le même, quel que soit le nom que vous portez, mais les hiérarchies sont différentes.

Messi n’est pas la même chose qu’un jeune joueur, mais c’est là que se trouve la gestion professionnelle. Vous devez différencier la gestion professionnelle de la gestion humaine, et dans la gestion humaine, vous ne pouvez pas vous tromper. Il est clair que certains auront plus de privilèges que d’autres car ils l’ont mérité professionnellement et cela a toujours été le cas.

Mais vous devez être clair sur la division. La partie humaine, tout le monde mérite le même traitement, mais professionnellement, la hiérarchie leur donne des situations dans lesquelles ceux qui l’ont mérité auront plus d’avantage.

Pochettino « Cette image est compréhensible mais là c’est beaucoup de travail et nous sommes en compétition avec d’autres équipes. »

Il y a beaucoup de gens qui sont contre le PSG à cause de l’argent qu’il a, je le perçois ?

Nous vivons une période où la sensibilité sociale est fleur de peau. Ce virus qui nous rend fou, fait émerger cette sensibilité beaucoup plus et les conséquences économiques se voient. Un club où il semble que les choses sont faciles et il y a abondance il est normal que nous soyons à mettre en évidence mais nous sommes une équipe de football et parfois on parle trop sans savoir. En d’autres temps, d’autres grands clubs ont toujours bénéficié de facteurs économiques.

Là, le PSG ne fait rien de mal, c’est nous qui avons le moins investi dans les signatures, uniquement avec Achraf comme indemnité de transfert. Cette image est compréhensible mais là c’est beaucoup de travail et nous sommes en compétition avec d’autres équipes qui ont de nombreux arguments.

Pochettino « Il faut laisser libre cours au talent pour s’exprimer; quand il y a tant d’obligations, le talent est réduit. »

Pochettino se confie : gestion au PSG, argent et la Ligue des Champions

Mauricio POCHETTINO head coach of Paris Saint Germain (PSG) during the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Paris Saint Germain and Strasbourg at Parc des Princes on August 14, 2021 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) – Parc des Princes – Paris (France)

Est-ce écrasant de devoir gagner les Champions ?

Le PSG doit avoir comme rêve de gagner la Ligue des Champions, mais pas une obligation. Il y a d’autres clubs, comme le Real, Liverpool, City, Chelsea, le Bayern, qui ont aussi des arguments. Si on a l’obligation de gagner, cela formera des limite.

En interne c’est notre rêve mais dans le football on ne peut pas se sentir obligé, un footballeur doit jouer par envie et rêve de conquérir des choses. Lors de la Coupe du monde 2002, au milieu de la crise argentine, nous avons porté l’obligation, car nous étions le seul moyen pour les gens de trouver de la joie. Et la charge émotionnelle nous a fait échouer et nous avons été éliminés dans la première phase.

Il faut laisser libre cours au talent pour s’exprimer; quand il y a tant d’obligations, le talent est réduit. Il faut s’abstraire et générer une bulle pour que le désir soit plus grand que l’obligation.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club