Restez connectés avec nous
PSG – AJA : Relevez la tête !

Club

PSG – AJA : Relevez la tête !

En conférence de presse, samedi, le technicien kanak a refusé d’évoquer son avenir. Comme d’habitude. « Je suis là pour parler du match contre Auxerre et que de ça, que ce soit bien clair messieurs », s’est-il empressé d’annoncer quelques secondes après son entrée dans la salle de presse. Samedi soir, Montpellier a atomisé Lorient (4-0) et compte désormais six points d’avance sur le club de la capitale. Dans le même temps, les Dogues lillois sont parvenus à s’imposer sur la pelouse d’Ajaccio (2-3). Résultat : le PSG se trouve relégué provisoirement à la troisième place de la Ligue 1, à six longueurs du leader héraultais. Au Parc des Princes, les Rouges et Bleus sont dans l’obligation d’engranger les trois points face aux Bourguignons.

« C’est dans ces situations qu’on grandi »

Antoine Kombouaré ne fera pas de calculs d’épicier. Il alignera le onze qui lui semble être le plus performant sur le papier. Diego Lugano ne sera pas de la partie, en raison de sa douleur au genou droit qui persiste. Quant à Jérémy Ménez et Javier Pastore, absents face à Salzbourg lors du dernier match d’Europa Ligue (2-0), ils font leur retour dans le groupe. Sauf surprise de dernière minute, le onze parisien devrait être le suivant : Sirigu – Jallet, Camara, Sakho (cap.), Ceara – Matuidi, Sissoko – Menez, Pastore, Nene – Gameiro. L’équipe parisienne aura forcément une pression monumentale sur les épaules, en entamant la rencontre. « Il y a des doutes dans les têtes, des crispations dans le dernier geste, des erreurs qu’on paie cash. Sur le plan humain, c’est vachement enrichissant, c’est dans ces situations-là qu’on grandi », assure pourtant Kombouaré.

Fournier, retour au bercail

Ironie du sort, six ans après son éviction du poste d’entraîneur du PSG, Laurent Fournier revient au Parc des Princes. Le coach auxerrois n’a pas souhaité s’étendre au sujet de la situation complexe que connaît son ancien co-équipier. « Je sais qu’il est dans une période difficile. Tout comme moi. Ça fait partie des règles quand on a choisi d’être entraîneur. Il faut l’accepter. On sait ce qui nous attend si les résultats ne sont pas bons. Il est toujours deuxième. L’objectif du club est la Ligue des champions. Pour le moment, c’est le cas. Avec Antoine, on communique de temps en temps, mais ce sont des relations entre lui et moi. Ça ne regarde personne d’autre », s’est contenté de déclarer l’ancien milieu de terrain (accessoirement défenseur à l’époque). Ce dernier n’est resté que onze mois sur le banc parisien où il avait été appelé après la mise à l’écart de Vahid Halilhodzic avant d’être évincé à son tour par le président de l’époque, Pierre Blayau.

Statistiques et pronostics

Malgré la crise qu’il traverse, le PSG est largement favori (cote : 1,50 pour une victoire, 3,50 le nul et 6,50 la victoire). A l’heure actuelle, Paris a la tête sous l’eau et le tunnel entamé depuis la défaite face à Nancy pourrait bien se poursuivre. Dans un tel cas, le résultat double (nul et/ou victoire d’Auxerre) pourrait rapporter gros (cote : 2,50). Cette saison, les hommes de Laurent Fournier ont rencontré quatre équipes majeures de la Ligue 1 (Marseille, Lille, Lyon, Montpellier). A chaque fois, ils ont concédé au moins deux buts. « Si on traverse bien tout ça, on sera plus forts », estime Kombouaré.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club