Restez connectés avec nous
PSG/Leipzig - Herrera évoque la victoire, le 3-5-2 et l'OM
©Iconsport

Club

PSG/Leipzig – Herrera évoque la victoire, le 3-5-2 et l’OM

Ander Herrera, milieu de 32 ans du Paris Saint-Germain, s’est arrêté auprès des médias après la victoire (3-2, retrouvez le résumé ici) face à Leipzig ce mardi au Parc des Princes dans le cadre de la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2021-2022. Le joueur arrivé à Paris en 2019 est revenu sur le déroulé de la rencontre, l’état d’esprit de son équipe, le changement du 4-3-3 au 3-5-2 en seconde période et le déplacement à Marseille dimanche soir en clôture de la 11e journée de Ligue 1.

Herrera « On a mérité la victoire, mais on doit s’améliorer pour parvenir à maintenir le niveau du début du match. »

Le sentiment après le match ?

Le sentiment que c’était un match très serré. C’était un rendez-vous clé pour eux, puisqu’ils avaient l’obligation de gagner, et ça a rendu le match plus difficile pour nous. Après vingt, vingt-cinq minutes, on a perdu deux ou trois ballons au milieu de terrain ce qui leur a permis de rentrer dans le match. On a mérité la victoire, mais on doit s’améliorer pour parvenir à maintenir le niveau du début du match.

Un problème d’attitude ?

Non, l’attitude était fantastique aujourd’hui. On a vraiment bien commencé le match.  On a l’objectif de contrôler le match durant 90 minutes. Ça n’a pas été le cas, mais on est sur le bon chemin. 

Le passage en 3-5-2 ?

C’est bien d’avoir différents systèmes, même pendant le match. À la fin, c’était nécessaire de mettre un joueur entre Marquinhos et Kimpembe pour contrôler un peu mieux la balle. La rentrée de Danilo a été bénéfique. Après, ça dépend aussi de l’adversaire. Ce n’est pas possible de jouer les compétitions avec le même système. Les adversaires sont préparés. C’est bien de varier.

Herrera « ce n’est pas seulement 3 points qui sont en jeu. »

Le match à Marseille dimanche ?

C’est un match spécial. Nos supporters ont chanté tout le temps sur ça. On est prêt. Ce sera difficile, car les Marseillais sont dans un bon moment. Ils jouent jeudi. On va les regarder. Mais on sent que ce n’est pas seulement 3 points qui sont en jeu, c’est un peu plus pour tout le monde. »

En effet, il n’était pas possible de penser que ce serait un match facile pour le PSG. Leipzig a eu quelques difficultés sur son début de saison, mais il y a de très bons joueurs dans cette équipe. On a déjà ou le voir la saison passée. Et il y avait ici une certaine motivation puisqu’il fallait prendre des points pour avoir une bonne chance d’obtenir une qualification européenne à l’issue de la phase de poules. Ce qui est gênant, ce n’est pas que Paris ait rencontré quelques difficultés.

C’est plutôt d’avoir régulièrement le sentiment dans ce début de saison que les joueurs du PSG savent plus comment créer du jeu. Il y a souvent un manque de mouvement, de coordination et de prise de décision rapide pour créer du jeu. Malgré tout son potentiel, l’équipe parisienne est par moments très simple à contrer. Et elle affiche en plus des fragilités défensives. Mais ce n’est pas simplement un manque d’envie, sinon le PSG n’aurait pas réussi à renverser plusieurs situations. Reste à trouver les clefs pour voir plus de force collective sur l’ensemble d’un match.

Le 3-5-2 peut être une option intéressante. Elle correspond au moins au profil des latéraux parisiens. Alors que le 4-3-3 offre pour le moment des performances très ternes, il semble au moins possible de tenter autre chose. Il y a eu un début intéressant ce mardi, même si c’est loin d’être parfait. Reste à voir comment le PSG jouera face à l’OM. Clairement, il faudra une grande détermination et bien plus de courses. C’est un match à ne pas rater, il faudra franchir un palier collectivement pour s’éviter de vivre un très mauvais moment.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club