Restez connectés avec nous
PSG/Newcastle - Luis Enrique en conf : tactique, supporters, attaquants et processus
©Iconsport

Club

PSG/Newcastle – Luis Enrique en conf : tactique, supporters, attaquants et processus

Mardi, dans le cadre de la 5e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2023-2024, le Paris Saint-Germain (2e du groupe avec 6 points) affrontera Newcastle (4e avec 4 points) au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ et RMC Sport). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Luis Enrique a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion de faire un point sur le schéma de jeu, le processus d’installation de sa philosophie de jeu, l’importance des supporters demain et les attaquants dont particulièrement Ousmane Dembélé (attaquant de 26 ans).

Luis Enrique « Il faudrait un tableau pour être plus clair. »

Quelles sont les différences majeures entre votre 4-2-4 et le 4-3-3 ?

Ce n’est pas une réponse facile. Il faudrait beaucoup de temps. Si vous en avez, je peux vous dire que le dessin tactique a du sens sauf qu’aucune équipe ne joue vraiment en 4-3-3, 3-5-2, 4-4-2…cela dépend d’où se situe le ballon.

Dans la conservation chez nous, on est en 4-3-3, ensuite en progression on est plutôt en 3-4-3 ou 3-5-2 et en finition cela change encore. De même à la perte de ballon. On peut être en 3-4-3, en 3-5-2, en 4-4-2. Cela dépend aussi de l’adversaire, on peut être en 4-5-1. Donc je ne peux pas être précis pour votre question. Demain, on sera en base à 4-3-3 offensif. Il faudrait un tableau pour être plus clair (sourire).

Luis Enrique « J’espère que le Parc des Princes sera chaud. »

Un match couperet qui sert aussi de test mental pour l’équipe ?

Nous sommes dans une compétition qui pourrait être très courte, avec un groupe très compliqué. Ce sont des matchs décisifs. Demain, 2 équipes pourraient être qualifiées. Mais je pense que cela peut se jouer jusqu’au dernier match. Je suis convaincu que mon équipe est prête à jouer demain.

J’espère que le Parc des Princes sera chaud, qu’il va nous transporter avec la meilleure version de notre public. Particulièrement dans les moments compliqués. Il y a des moments où il faudra que les supporters soient encore plus passionnels que d’habitude. On va jouer comme une finale.

Luis Enrique « L’équipe ne ressemble pas encore à ce que je veux. »

Newcastle avait impressionné dans le domaine athlétique, ce sera une clef du match ?

Vous avez vu le match contre Chelsea ? Les données sont toujours de ce niveau. Il y a une grande pression dans le camp adverse. On sera face à cette intensité, on le sait.

Votre équipe ressemble à ce que vous voulez ? L’aller n’était qu’une déroute ?

L’équipe ne ressemble pas encore à ce que je veux. Mais on est encore dans un processus de recherches, de découvertes. On peut aider encore plus nos joueurs. On est encore loin de ce que je veux que le PSG soit. Mais il y a des choses qui me plaisent. Dont une grande volonté de faire ce que je demande. Mais il y a encore une grande marge de progression.

Luis Enrique « J’aime tous ces joueurs. »

Quels sont les apports de Ramos et Kolo Muani en 9 ?

J’ai aussi Barcola et Asensio, c’est une grande chose pour moi. Je pense que la qualité d’un coach est de trouver des qualités dans ce choix, que cela serve à les pousser encore plus. Ce sont des joueurs différents. Bradley est très jeune, capable de déborder, il n’a pas beaucoup joué dans l’axe mais je l’ai vu et il a de grandes qualités. J’aime tous ces joueurs.

Quel rôle jouent les supporters dans un match ?

A ce niveau, les matchs à domicile sont clefs. Le public est un atout. Surtout demain, on en a besoin, avec une version encore plus puissante. Plus la connexion est importante entre les joueurs et les supporters, plus ce sera simple. Surtout dans les moments compliqués. C’est comme une finale demain, on espère l’emporter.

Luis Enrique « Il faudra être très efficace, faire un match de très haut niveau. »

Que faire pour éviter d’être en difficulté ?

Notre objectif est toujours le même, d’avoir le ballon loin de notre but pour éviter de subir des frappes et qu’ils aient du mal à arriver chez nous. En Ligue des Champions, les adversaires ont plus de qualités pour créer des occasions. Il faudra être très efficace, faire un match de très haut niveau.

Lee et Vitinha ont-ils le même poste ? Il est impensable qu’ils jouent en même temps ?

Non. Les grands joueurs peuvent toujours jouer ensemble. Ils peuvent être un peu ailiers ou dans l’axe. Ils peuvent être ensemble sur le terrain, ou sur le banc.

Luis Enrique « C’est le joueur le plus déséquilibrant au niveau mondial. »

Dembélé a évolué depuis que vous l’avez connu au Barça ?

C’est vrai que je le connais depuis ce moment, on voulait le recruter. Il n’avait d’abord pas voulu venir à cause de la concurrence. Pour moi, c’est un joueur différent. Je le connais, il est très professionnel et il n’a jamais peur. Il demande la balle, il n’a pas peur des critiques.

Il est différent du Dembélé du Barça, car on ne veut pas qu’il joue que sur les côtés et aussi dans l’axe. Vous étiez très préoccupés par les buts, mais il génère tellement de choses pour l’équipe que cela nous importe peu. Il libère beaucoup de coéquipiers. C’est le joueur le plus déséquilibrant au niveau mondial.

Vous avez dit ne pas voir le PSG que vous souhaitez, que manque-t-il ?

Peut-être que j’ai été trop sincère et j’aurais dû dire que ça me plaît. Mais je ne suis pas comme ça, il y a encore des choses à trouver, des synergies à trouver. C’est un style différent de mes équipes précédentes car les équipes sont différentes. Mais on a encore beaucoup à améliorer. Peut-être que quand je partirai je n’aurai toujours pas cette équipe, on est au début du chemin.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club