Restez connectés avec nous
PSG/Nice - Galtier évoque le travail durant la trêve et la gestion du calendrier
@Iconsport

Club

PSG/Nice – Galtier évoque le travail durant la trêve et la gestion du calendrier

En marge de la conférence de presse ce jeudi pour évoquer le match de la 9e journée de Ligue 1 2022-2023 demain au Parc des Princes contre Nice (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ Sport360), Christophe Galtier, entraîneur du Paris Saint-Germain, était interviewé au micro de PSG TV. L’occasion d’évoquer ce match en sortie de trêve et avant la Ligue des Champions, qui démarre une longue série de matchs (11 en 44 jours) jusqu’à la Coupe du Monde.

Galtier « On n’a pas de pépin majeur. »

Comment gérer l’après trêve ?

Il y a la coupure, on est très concentré sur ceux qui restent. Il faut leur donner de l’importance, qu’ils travaillent pour se développer encore dans le jeu. On a aussi beaucoup de joueurs en sélection et on a la chance de pouvoir les suivre. Certains de nos joueurs ont été très heureux, certains se sont affrontés, c’était important que certains joueurs aient du temps de jeu. Je pense notamment aux Espagnols, qui n’avaient pas beaucoup joué jusqu’à maintenant. Enfin, on n’a pas de pépin majeur sur cette sortie de trêve et c’est très important.

Le match parfait pour se préparer à la Ligue des Champions ?

Je ne sais pas si c’est le match parfait, le calendrier propose Nice à domicile. Nice a un début de saison un peu contrarié. Nous, on a travaillé pendant 10 jours avec 5 joueurs. Maintenant, ils reviennent. On a travaillé collectivement, on va retrouver nos automatismes. C’est le 1er match d’une longue série jusqu’à la Coupe du Monde; Il faut toujours bien démarrer une série, il y a des échéances très importantes. On se prépare, on fait très attention sur le plan physique. Tous les joueurs sont revenus en forme.

Galtier « on fait très attention à la gestion de l’effectif. »

Un peu de repos pour le staff durant la trêve ?

On va jouer tous les 3 jours, avec des déplacements, des matchs décisifs. Avec le staff, on fait très attention à la gestion de l’effectif. Mais il faut aussi s’aérer la tête pendant la trêve pour garder de la fraîcheur ensuite. On regarde les matchs, avec une petite pression pour une éventuelle blessure.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club