Restez connectés avec nous
PSG/Troyes - Emery se dit satisfait de l'attitude de Di Maria et de l'équipe

Club

PSG/Troyes – Emery se dit satisfait de l’attitude de Di Maria et de l’équipe

Unai Emery, entraîneur du Paris Saint-Germain, était au micro de Canal+ ce mercredi soir après la victoire 2-0 contre Troyes (15e journée de Ligue 1).

« Je suis content de lui. Il travaille tous les jours pour être prêt. Il veut aider l’équipe. C’est vrai qu’il a un peu moins joué ces derniers temps. J’ai parlé avec lui pour qu’il reste concentré et qu’il fasse bien lorsqu’il joue. Aujourd’hui l’adversaire était difficile. Il n’était pas heureux de sortir mais je n’ai rien à lui dire. L’attitude est très importante et il a joué avec l’attitude que nous voulons.

‘Ce match nous a amené de la patience.’

Des difficultés ce soir ? D’abord, l’équipe adverse a fait un bon travail. Troyes était très ordonné tactiquement. C’était difficile de bien chercher les espaces. Ce match nous a amené de la patience. Le premier but a donné un peu plus d’espace. Je suis content car l’équipe a maintenu cette constance. Nous avons concédé plus d’occasions adverses que les autres matches. C’est pour ça que nous pouvons encore nous améliorer. Je suis content de la victoire et des prestations de tous les joueurs.

Le titre ? C’est important de maintenir notre rythme. Il faut penser à nous. Le championnat est notre objectif. Nous avons eu des difficultés dans ce match. La prestation de l’adversaire était bonne. Pour nous, c’était un bon test à analyser. »

On s’est habitué à voir le PSG rouler sur ses adversaires en enchaînant les occasions et les buts. Mais ce n’est pas toujours aussi simple. Surtout dans une Ligue 1 où, malgré ce que certains essayent de faire croire, il y a de bonnes équipes. Jouer la défense à fond n’est peut-être pas glorieux ou spectaculaire, mais Troyes l’a très bien fait et a failli prendre 1 point. On note surtout une très bonne anticipation et couverture des passes en profondeur.

Même si, évidement, le fait que le PSG ne soit pas dans un grand soir aide. La rotation était nécessaire, mais on a vu un vrai écart. Ce n’est sans doute pas anodin si les buts sont venus après les changements. Notamment parce que Rabiot a montré qu’il est maintenant un pilier de l’équipe (de nombreuses récupérations et passeur pour Neymar sur les 2 buts).

Peut-être aussi que la sortie de Di Maria a fait du bien. L’Argentin a mis beaucoup d’envie, mais il a très peu réussi. Aussi, il est plus prévisible que Mbappé en cherchant presque toujours à se remettre sur son pied gauche. Il était mécontent de sortir, c’est rassurant car c’est preuve d’envie. Mais c’est surtout contre lui-même qu’il devait être énervé car il n’a pas fait le match qu’il voulait. A lui de travailler pour faire mieux.

 

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club