Restez connectés avec nous
Rabiot : Aurier "C'est un mec bien...il s'est passé ces affaires, on finit par voir que l'aspect négatif"

Club

Rabiot : Aurier « C’est un mec bien…il s’est passé ces affaires, on finit par voir que l’aspect négatif »

L’année 2016 du Paris Saint-Germain a été marqué par deux « affaires » Serge Aurier. L’arrière droit du Paris Saint-Germain, un an après avoir insulté un arbitre après Chelsea/PSG (8e de finale de Ligue des Champions) s’est lâché avec quelques insultes envers coéquipiers et entraîneur sur Périscope, puis a eu quelques moins plus tard des problèmes avec la justice française. Mais cela n’empêche pas qu’il est toujours apprécié du vestiaire car c’est quelqu’un de « bien » selon Adrien Rabiot, milieu de 21 ans. Il l’explique sur RTL.

« C’est un mec bien. Quand on dit aux gens que c’est un mec bien, on passe pour des fous. C’est difficile à prouver que c’est quelqu’un de bien. Il s’est passé ces affaires. On finit par voir que l’aspect négatif. Moi je fais très attention sur les réseaux. Tout est amplifié. »

Forcément, l’image d’Aurier auprès des supporters a été très dégradée. Surtout par le Périscope, qui est arrivé comme une surprise très désagréable et irréfutable. L’Ivoirien n’a pas été provoqué, à part par la présence de son ami, et a fait tout seul sa bêtise. Cette dernière étant d’un grand manque de respect pour son club, elle a été très difficile à avaler.

C’est un peu différent pour l’incident avec la BAC, car il y a plusieurs versions à l’histoire et qu’il est difficile de juger sans y avoir assisté. Aussi, ce n’est pas une attaque à des gens du club de la capitale, c’est donc plus simple à pardonner pour une partie des supporters.

En tout cas, ces soucis ont donné une image de mauvais garçon à Aurier. Mais il a été gardé par le PSG et aucun joueur ne s’en est plaint pour le moment. Il semble même que le latéral droit soit toujours très bien intégré au groupe. Les Parisiens savent bien qu’il a fait des erreurs. Mais il a l’air d’avoir été pardonné. Maintenant, bien sûr, Aurier doit montrer qu’il a appris de tout cela et il serait impardonnable qu’il amène encore un problème au PSG dans le style de l’affaire Périscope.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club