Restez connectés avec nous
Sirigu un peu moins magique cette saison

Autour du PSG

Sirigu un peu moins magique cette saison

        En cette saison un peu décevante, l’attaque du Paris Saint-Germain est souvent pointée du doigts, plutôt à raison. Mais la défense, aussi critiquée, est au moins aussi responsable. S’il échappe en grande partie à la critique, Salvatore Sirigu semble moins infranchissable que les saisons passées.

   Certes la défense n’est pas toujours fantastique, étant coupable parfois de grossières erreurs, comme face à Rennes, Monaco ou encore Lyon. Mais, malgré une bonne entente entre David Luiz et Thiago Silva, et les progrès affichés par Marquinhos, il manque un petit quelque chose de magique derrière pour rattraper les loupés ou simplement arrêtés les belles actions adverses. Bien sûr qu’un gardien ne peut pas tout arrêter et que c’est plus simple quand la défense est sans faille, mais s’il ne faut que des occasions faciles pour ne pas prendre de but, ce n’est pas un grand gardien.

Sirigu c’est bien, mais peut faire mieux

  Or, Sigiru nous avait justement habitué à mieux. Ces dernières années, il était souvent là pour sauver la situation ou le match quand l’équipe était moins bien. On peut se souvenir notamment d’un PSG qui s’impose 2-0 au Parc des Princes face à l’OM avec D. Beckham sur le terrain, pourtant c’était bien l’italien l’homme du match. Ou encore la saison passée, lors de la réception de Guingamp, son 1 contre 1 remporté à 0-0 est déterminant dans la victoire (2-0). Cette saison, Sirigu est un peu moins décisif. Loin d’être mauvais, il réalise moins de parade salvatrice, comme il avait pu le faire depuis son arrivée, surtout lors de sa deuxième saison au PSG. D’ailleurs, cela fait bien longtemps que l’on ne parle plus du record d’invincibilité au club de la capitale du portier italien (948 minutes).

 Sirigu un peu moins magique cette saison Si son jeu au pied n’a jamais été très bon et ses sorties aériennes acceptables sans être mémorables, c’est normalement sur sa ligne que l’italien met tout le monde d’accord. Entre des arrêts réflexes impressionnants et des plongeons qui lui permettent d’atteindre la lucarne, Sirigu a su dégoûter les attaquants adverses à de nombreuses reprises. D’ailleurs, on a pensé sur le moment que l’italien empêcherait le but de Monaco au Parc cette saison, ou celui de Nantes. Rien de facile, mais on l’a déjà vu faire, alors pourquoi pas. Des arrêts qui donnent une certaine force à toute l’équipe, qui se sent presque invincible. Mais un sentiment presque lointain ces derniers temps.

Un bon bilan, rien d’excellent

   Cette saison, en 19 matches, Sirigu a pris 13 buts en championnat, ce n’est pas énorme, certes. D’ailleurs le PSG a la 2e meilleure défense de Ligue 1, mais ce n’est pas non plus fantastique. Déjà, Saint-Etienne fait mieux avec 12 (dont 5 au Parc des Princes, soit seulement 7 contres les 18 autres équipes de Ligue 1) et d’autres ne sont pas loin (OL, OM, Nantes). Et puis, ce n’est que 3 buts de moins que le total encaissé il y a deux saisons (16), et ce après 19 rencontres seulement. Pour le moment, l’italien se dirige plutôt vers une bonne année, sans être exceptionnelle, un peu comme l’an passé (23 buts pris en championnat). Finalement, un peu comme toute l’équipe du PSG, ce n’est pas mauvais, mais on a le sentiment, notamment d’après les choses vues auparavant, que ce pourrait être bien mieux. Pour la seconde partie de saison on espère bien sûr retrouver toute la machine parisienne, dont Sirigu. Surtout qu’il faudra aussi être très solide pour avoir une chance en Ligue des Champions.

   Reste à savoir comment le portier peut retrouver son meilleur niveau, s’il doit retravailler certaines choses ou c’est simplement dans la tête que tout se joue. Peut-être doute-t-il à force d’encaisser des buts et de voir son équipe reculer. Ou le fait de ne jouer qu’un petit match au Mondial avant de rester sur le banc de la Squadra Azzura l’a atteint plus qu’il n’y paraît, lui qui doit attendre patiemment que Buffon lui laisse sa place. Peut-être même que les rumeurs de transferts et Cech et Valdès l’ont fait douter un peu. En tout cas, le mieux, pour lui et le PSG, serait qu’il retrouve son meilleur niveau. Ce que l’on espère revoir au plus vite, notamment d’ici février et la reprise de la Ligue des Champions.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG