Restez connectés avec nous
Thiago Silva "C'était important pour Neymar....Tuchel demande beaucoup d'intensité"

Club

Thiago Silva « C’était important pour Neymar….Tuchel demande beaucoup d’intensité »

Thiago Silva, défenseur central et capitaine de 33 ans du Paris Saint-Germain, s’est arrêté en zone mixte après la victoire hier face au Stade Malherbe de Caen en clôture de la 1ere journée de Ligue 1 (3-0). L’occasion pour le Brésilien de notamment évoqué le retour son compatriote Neymar (attaquant de 26 ans) au PSG après sa blessure en février dernier.

« C’était important pour nous et surtout pour lui qu’il débute bien la saison en marquant. Il ne jouait pas à son poste. Il a beaucoup donné et à la fin, il était un peu fatigué, c’est normal. »

Neymar avait besoin d’être sur le terrain, de continuer sa montée en puissance et de prendre un peu de confiance. Sans oublier de renforcer son lien avec les supporters parisiens, ce qu’il a très bien. Sa prestation a été loin d’être géniale, mais c’est normal puisqu’il n’est pas à 100%. Surtout, il n’était pas à son poste habituel et on a bien vu que la pointe lui convient beaucoup moins que le rôle de créateur (généralement à gauche). Il n’a pas les réflexes de placement et a moins d’influence sur le jeu. Mais il a marqué et a effectué le pressing avec l’équipe, c’est important. On va le voir monter en puissance au fil des semaines. Surtout qu’il devrait retrouver son vrai rôle avec les retours des autres joueurs.

Thiago Silva a ensuite été invité à dire quelques mots sur son entraîneur Thomas Tuchel.

« C’est un coach qui demande beaucoup d’intensité »

« Tuchel ? C’est un coach qui demande beaucoup d’intensité aux entraînements. On a essayé de répondre présent dans ce secteur aujourd’hui. On l’a bien fait en première mi-temps surtout. Je crois qu’iI est content de notre match. »

On a pu voir dans le pressing effectué par les Parisiens, et ce jusqu’au bout du match, que Tuchel veut beaucoup d’intensité. Il a même expliqué qu’il en veut encore plus. On peut passer aux moments où Paris avait le ballon. Lequel a souvent tourné, sans forcément chercher un jeu vertical. L’Allemand va essayer d’amener son équipe à jouer plus directement quand elle le peut et à faire mal plus régulièrement à l’adversaire. Mais il faut du travail pour cela. Et le fait d’avoir l’équipe complète aidera aussi.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club