Restez connectés avec nous
Le Graët veut les deux finales de Coupes de suite avant la reprise de la Ligue 1

Coupe de France

Le Graët veut les deux finales de Coupes de suite avant la reprise de la Ligue 1

Réunis en visio-conférence ce jour, la Ligue de Football Professionnelle a discuté principalement de la reprise des compétitions nationales. Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football a ensuite fait quelques annonces dans des propos relayés par L’Equipe. En finale de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue, le Paris Saint-Germain pourrait ainsi rouvrir la voie à la reprise de la Ligue 1.

« J’ai dit qu’il fallait se mettre en ordre de marche pour reprendre la saison et essayer d’aller au bout, même si rien ne pourra se faire sans les ministères. C’est la priorité qui a été rappelée, hier (jeudi) par le comité exécutif de l’UEFA. Le Premier ministre, le ministre de la Santé et la ministre des Sports détiennent un peu la clé du démarrage et du début des compétitions. La volonté de la Ligue est de redémarrer. »

Le début du Championnat est à fixer. On va peut-être modifier un peu le calendrier (le redémarrage de la Ligue 1 est jusqu’ici prévu le 17 juin). J’ai demandé que le premier match soit la finale de la Coupe de France (PSG-Saint-Étienne). On pourrait reprendre avec cette rencontre, le samedi 13 juin ou le 20 juin. Cela donnerait une bonne image du football amateur et professionnel que l’on démarre par cette compétition. Et on jouerait la finale de la Coupe de la Ligue (PSG-Lyon) trois jours après. Comme ça les deux Coupes auraient lieu (évidemment à huis clos) avant le début du Championnat. On est en train de refaire le calendrier, à la Fédé et à la Ligue. Cette proposition n’a pas été contredite. Je considère que quand on ne me dit pas non, c’est oui. »

Envisagée dans deux mois, il faudra espérer que les conditions évoluent suffisamment vite positivement pour que la reprise puisse avoir lieu et cela passe par l’action de tous au quotidien. Avec cette déclaration, les joueurs du PSG peuvent être rassurés, ils seront donc les premiers à reprendre la compétition avec deux matchs en finale pour reprendre le rythme. A eux d’être le plus professionnel possible d’ici là afin de ne pas être surpris par leurs adversaires, Saint-Etienne et Lyon.

Au départ de la crise sanitaire, il était pourtant inenvisageable de jouer les finales sans public et malheureusement il faudra visiblement terminer ces compétitions dans ces conditions inhabituelles. Il était déjà dommage de voir le huitième de finale retour PSG-BVB se jouer à huis-clos, mais voir toute une fin de saison dans le silence et avec des tribunes vides revient à ôter la moitié de l’ambiance si ce n’est celle du spectacle.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Coupe de France