Restez connectés avec nous
Benfica/PSG (1-1) - Donnarumma, Messi, Verratti, Mbappé...les tops et flops
©Iconsport

LDC

Benfica/PSG (1-1) – Donnarumma, Messi, Verratti, Mbappé…les tops et flops

Ce mercredi soir, le Paris Saint-Germain a fait match nul 1-1 (résumé vidéo Benfica/PSG), contre le Benfica lors de la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2022-2023 à l’Estadio da Luz. On vous présente les tops et les flops de cette victoire dans laquelle le PSG a livré un match compliqué, avec deux mi-temps bien différentes l’une de l’autre.

Tops –

❤️ Donnarumma – Le roc

Il monte en puissance et il ajuste son jeu pour plus d’efficacité. Il n’a pris aucun risque à la relance et a fait ce qu’il sait faire en arrêtant 5 occasions. Si tout n’a pas été compliqué, il a tout de même gagné des face-à-face et fait des arrêts de grandes classes. Ce n’est jamais bon quand un gardien obtient de bonnes notes, cela veut dire que le PSG a souffert, mais en même temps, une campagne de Ligue des Champions c’est long, et il faut aussi pouvoir compter sur un gardien de très haut niveau.

Marco Verratti et Vitinha 

Indissociables, les deux V, ont encore une fois été très bons. Ils ont fait un travail remarquable au milieu de terrain. Quand ils sont tous les deux, il y a des repères, des habitudes qui se créent. Ils parlent le même football. Individuellement, Vitinha a eu encore un peu de mal à l’entame du match avant de monter largement en puissance. Du côté de Verratti, que dire ? Il est certainement le joueur qui change le plus le style de l’équipe. Son activité est incroyable et son jeu de transition est toujours aussi précieux.

Lionel Messi

Match après match, il rappelle pourquoi il possède 7 Ballons d’Or. Il est magique quand il touche la balle. Il oriente et fait le jeu avec de plus en plus de facilité. Ses percussions sont de plus en plus précises. Il a de l’or dans les pieds, mais ce qui est intéressant, c’est qu’il peut encore faire mieux et proposer des matchs encore plus aboutis. Il a du mal à exister durant 90 minutes. Mais avec lui, quand ça brille, cela pique les yeux et offensivement, il a été l’élément ne plus déterminant dans la création du jeu.

Danilo

Personne n’en parle, mais le Portugais a encore une fois fait son match. Il a été le meilleur défenseur du match, malgré un CSC qui aurait pu coûter cher. Mais dans l’attitude, les interventions et les relances, Danilo a montré qu’il pouvait être un titulaire à part entière dans cette équipe. Très bon match pour lui.

Flops –

Mbappé – Pas dans son assiette

C’est grave docteur ? En tout cas, le moins bien est visible. Mbappé n’a pas l’impact habituel depuis deux ou trois matchs. Attention, il reste un danger permanent, mais il n’est pas dans la forme et la confiance de sa vie. Il n’a pas eu son rendement habituel et le PSG a logiquement souffert d’un manque d’occasion en première mi-temps. Mieux, en seconde, Mbappé n’a eu qu’une véritable occasion, ce qui est trop peu par rapport à ce que l’on attend.

Ramos – La fébrilité

Il n’a pas été particulièrement rassurant. Son déficit de vitesse s’est bien vu sur le terrain. Au-delà de cela, il dégage moins d’autorité depuis 2 ou 3 matchs. Il ne prend pas particulièrement le rôle de leader et on peut le regretter. C’est aussi à lui de remettre les têtes de ses coéquipiers à l’endroit en première mi-temps quand rien n’a fonctionné comme prévu.

la première mi-temps très compliquée

On prend les mêmes et on recommence. Le PSG a lutté pour ne pas sombrer pendant presque toute une mi-temps. Si globalement le PSG a dominé le match dans l’ensemble, ce n’est pas possible d’avoir un temps faible aussi grand. La première mi-temps aurait pu être une catastrophe et la réaction timide des joueurs n’a pas changé beaucoup de choses. Il va falloir mieux gérer les temps faibles.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans LDC