Restez connectés avec nous
LDC - Neymar "Comment préparer le match retour ? Je ne sais pas. C'est très difficile"

Adversaires

LDC – Neymar « Comment préparer le match retour ? Je ne sais pas. C’est très difficile »

Hier soir, le FC Barcelone s’est fait surprendre par un excellent Paris Saint-Germain et s’est incliné 4-0 au Parc des Princes en 8e de finale aller de Ligue des Champions. Neymar, attaquant barcelonais de 25 ans, s’est exprimé face à la presse après ce lourd revers. Forcément, il s’est montré très déçu. Et le Brésilien avoue ne pas avoir spécialement de solution pour le retour.

« C’était un match atypique mais les mérites vont au PSG. Ils ont fait un très grand match et ont beaucoup marqué. Maintenant nous devons seulement penser à la prochaine rencontre, voir ce que nous pouvons faire et tenter de remonter, ce qui sera très difficile, même pratiquement impossible, mais nous ne pouvons pas abandonner.

Comment préparer le match retour ? Je ne sais pas. C’est très difficile d’avoir quatre buts de retard… Je pense que ça ne m’est jamais arrivé donc je ne peux pas répondre à cette question. Surpris par la qualité du PSG ? Non, les gens savent que le PSG a une grande équipe. Ils ont des joueurs avec une grande qualité. »

La qualification n’est pas encore jouée, le football a des histoires et scénari que l’on a du mal à croire quand on ne les a pas vu. Et le match d’hier est une preuve évidente qu’il est possible de mettre 4 buts dans un match. Ce qui est loin d’être un cas isolé.

Mais au-delà du score, la domination parisienne a été particulièrement frappante hier soir. Le Barça a peiné à exister, à créer du jeu et des occasions. Et à défendre, de toute évidence. Il est difficile pour le moment de voir comme Paris pourrait ne pas se qualifier. Rappelons que si le PSG marque 1 but, les Catalans auront besoin d’en inscrir 6 pour passer.

Et on voit dans la déclaration de Neymar que le Barça a pris un gros coup sur la tête. Le PSG a été beaucoup plus fort. Mais il reste du temps et peut-être un peu d’espoir. Les Parisiens devront donc être très concentrés au retour (le 8 mars). Reste que s’ils sont aussi déterminés hier, on ne voit pas trop comment il pourrait perdre la qualification. Le match en lui-même pourrait être équilibré, mais l’écart sur le cumulé est difficile à comblé.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires