Restez connectés avec nous
PSG/Real Madrid - Pochettino en conf : Gueye remplaçant, l'adversaire, le travail et la confiance
©Iconsport

LDC

PSG/Real Madrid – Pochettino en conf : Gueye remplaçant, l’adversaire, le travail et la confiance

Mardi, en 8e de finale aller de la Ligue des Champions 2021-2022, le Paris Saint-Germain affrontera le Real Madrid au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ et RMC Sport). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Mauricio Pochettino a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer le choix du gardien, le fait qu’Idrissa Gueye (milieu de 32 ans) et Abdou Diallo (défenseur de 25 ans) ne seront pas titulaires, l’importance du club madrilène, la pression, le favori, le travail et la confiance pour cette rencontre.

Pochettino « c’est ainsi que nous gérons nos joueurs et que nous envisageons de prendre nos décisions. « 

Quels critères pour choisir le gardien ?

Les mêmes que depuis le début de la saison. C’est sûr qu’après 7 mois de compétition nous avons des critères qui fonctionnent. Nous sommes couverts dans les buts, peu importe qui joue demain il sera performant.

Gueye peut commencer demain ?

Non, comme Abdou Diallo, il a été hors de l’équipe pendant 1 mois et demi. Puis il y a eu cette semaine. Il sera dans le groupe, mais pas dans l’équipe de départ.

D’autres Sénégalais ont rejoué ce weekend ?

Chaque club a sa réalité. Je ne sais pas ce qui se passe chez eux. Mais c’est ainsi que nous gérons nos joueurs et que nous envisageons de prendre nos décisions. On a tout un groupe qui a beaucoup de talent, avec de nombreux joueurs qui méritent d’être considérés. La décision est prise. Cela ne veut pas dire qu’ils ne joueront pas demain, ou qu’ils pourront démarrer au prochain match.

Pochettino « Ce pourrait être une finale de Champions League compte tenu des qualités. »

Le Real Madrid a la pression avec son histoire, ou c’est le PSG avec les Messi, Neymar, Navas… ?

Je ne crois pas qu’une équipe ait la pression. Le Real Madrid est l’un des plus grands clubs du monde, compte tenu de son histoire, de ses titres. Avec ses 13 titres, on voit que ce n’est pas qu’une question de joueurs ou de staff. Il s’agit d’une force dans le club. Quand vous gagnez des trophées, c’est une combinaison de facteurs. Encore plus en Ligue des Champions. Il n’y a pas de favori. Ce pourrait être une finale de Champions League compte tenu des qualités.

Le PSG espère remporter ce titre et est un prétendant. Le club s’est renforcé durant l’été pour avancer vers ce rêve. J’ai pleinement confiance en mon équipe et nos supporters. On est au même niveau dans ce 8e de finale.

Comment se présente l’équipe ? Cela a fait du bien à Messi de ne pas aller en sélection ?

L’équipe est bien, il n’y a pas besoin de trop parler de la forme. Il y a une grande motivation pour ce match. Tous les joueurs sont très motivés. Messi est dans de bonnes conditions, il a une grande envie. C’est une soirée importante pour lui, avec son talent et son expérience.

Pochettino « on va se battre, donner le maximum face à l’un des meilleurs clubs du monde, si ce n’est le meilleur. »

Ce que disent nos victoires à la dernière minute sur le staff ?

Je crois qu’il s’agit surtout des joueurs. Nous les poussons dans un sens. Nous leur créons une plateforme pour s’améliorer au niveau de l’engagement, de la mentalité, avec du travail dur. Il faut aussi souligner le travail du staff médical. Il y a Sergio Ramos comme seul joueur basent. Nous poussons toujours jusqu’à la dernière minute. On a la meilleure attaque de Ligue 1 et nous prenons peu de buts cette année. Notre équipe ne fait pas que créer des occasions. Il y a aussi un travail pour avoir de l’équilibre et je pense que c’est essentiel.

Il y a beaucoup de choses positives à souligner, mais parfois, les exigences sont exagérées. Les gens ne comprennent pas forcément les circonstances, alors il y a une confusion. C’est le cas depuis l’été dernier; Mais heureusement on a un staff, un club, et des joueurs qui vivent dans la réalité. On s’améliorer jour après jour. Demain, on va se battre, donner le maximum face à l’un des meilleurs clubs du monde, si ce n’est le meilleur, pour essayer de passer au prochain tour.

Pochettino « Il faut toujours respecter le Real Madrid. »

Vous aviez brillé avec Tottenham contre le Real Madrid ?

Oui, mais c’était un Real Madrid différent et on a une équipe différente aujourd’hui. Il y a des points similaires, comme des milieux que l’on connaît très bien. Mais ils se connaissent très bien alors que l’on a une équipe construite en partie l’été dernier. Ils ont pu vivre ensemble, pas seulement sur le terrain. C’est important pour créer une cohésion, un collectif, pour que les joueurs montrent leur talent.

Il faut toujours respecter le Real Madrid, qui a une force incroyable qui fait que son équipe redresse le niveau dans les moments importants. Il y a eu des moments compliqués sur la scène nationale, mais de grands moments en Ligue des Champions sans forcément très bien jouer. Mais il avait cette union sacrée, avec l’envie de se battre ensemble. Le beau jeu c’est intéressant, mais c’est bien d’avoir cette force.

Pochettino « le plus important dans ces 3 jours d’entraînement c’est d’être sûr que l’on va dans le bon sens. »

Le travail pour préparer ce match se fait dans les mois avant, alors que faites-vous sur les derniers jours ?

On veut avoir les idées claires, en étant convaincus que ce que l’on va faire est la bonne chose. On peut partager avec les joueurs pour être d’accord, mais le plus important dans ces 3 jours d’entraînement c’est d’être sûr que l’on va dans le bon sens. C’est la clef, car on a le talent. Je pense qu’avec nos qualités on peut utiliser les faiblesses du Real Madrid et contrer ses points forts.

Êtes-vous amoureux du PSG ? Ou de l’idée qu’il peut donner ?

Je suis un romantique. Tous les projets auxquels je participe me mobilise pleinement, je ne sais pas vivre autrement. J’ai toujours suivi mon cœur, c’est toujours ça qui m’a guidé face aux doutes. Je pense qu’ainsi les choses peuvent être menées au bon terme. Je pense que je transmets cette façon de penser pour bien avancer aux joueurs, comme Marquinhos. C’est ce qui vous anime, ce qui donne cette énergie qui peut permettre de remplir l’objectif.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans LDC