Restez connectés avec nous
Bruges/PSG - Mignolet est satisfait "on a très bien joué, très collectif"
©IconSport

Adversaires

Bruges/PSG – Mignolet est satisfait « on a très bien joué, très collectif »

Le Paris Saint-Germain, a fait match nul ce mercredi soir, 1-1 contre le FC Bruges lors de la première journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions (voir résumé ici). Une prestation compliquée des Parisiens qui n’ont jamais su se mettre dans le rythme du match. Bruges a joué son jeu, sans pression et a su faire des différences. Simon Mignolet s’est arrêté au micro de RMC Sport et a répondu à Ander Herrera, milieu de 32 ans du PSG, qui a dit qu’il était l’homme du match. Le gardien de Bruges s’est satisfait du match de son équipe notamment défensivement. Il met en avant le collectif de son équipe qui a fait la différence.

Mignolet « Je trouve que je n’ai pas eu trop de boulot à faire »

« Herrera a dit que je suis l’homme du match ?

Je trouve que je n’ai pas eu trop de boulot à faire. On a très bien joué, très collectif, on n’a pas concédé trop d’occasions. C’était un très bon match. »

On peut comprendre le gardien belge. Il n’a pas eu beaucoup d’arrêt à faire. Il craignait ce match mais les parisiens n’ont pas su montrer leurs qualités. On peut comprendre pourquoi Herrera, avec la frustration ait montré de la déception mais Bruges a été au dessus, il n’y a pas vraiment de débat. On attend désormais le match retour, il faudra mettre d’autres ingrédients car ce club de Bruges ne va pas se coucher devant l’ogre parisien.

Mignolet « On est content du résultat »

« Quel était le plan ?

Le collectif. On ne peut pas jouer en 1 contre 1, ils ont trop de qualités pour éliminer. On a défendu en zone, en cherchant à ne pas laisser des espaces. On est content du résultat. On n’y pensait pas avant le match.

Si je m’attendais à un match plus difficile ?

En tant que gardien, tu ne sais jamais le travail que tu vas avoir. Mon équipe a très bien défendu, cela a aidé. On ne peut pas défendre le but tout seul. »

Les Belges ont joué leur jeu, ils ont mis une pression de tous les instants et ont gagné chaque duel. Tout simplement, ils ont plus couru sur le terrain, ce qui fait de sacré différences. Ils étaient plus prêts physiquement et surtout plus concernés par ce premier match de Ligue des Champions.

Le PSG va devoir se réveiller, car cette contre-performance va être critiquée et les adversaires vont tenter de plus en plus de vaincre cette équipe assez déséquilibrée ce mercredi soir. Bien sûr, ce n’est que le début et il ne faut pas tirer trop vite des enseignements, mais il est important tout de même de le mentionner, car la phase de poule de Ligue des Champions se joue sur 6 matchs, Paris a déjà perdu 2 points contre le plus faible du groupe. 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires