Restez connectés avec nous
Décès de Bernard Tapie, Parisfans lui rend hommage et présente ses condoléances
©IconSport

Adversaires

Décès de Bernard Tapie, Parisfans lui rend hommage et présente ses condoléances

C’est une bien triste nouvelle que nous apprenons ce matin. L’ancien président de l’Olympique de Marseille Bernard Tapie s’est éteint à l’âge de 78 ans des suites d’une longue maladie. Grand artisan de la rivalité médiatique entre le club phocéen et le Paris Saint-Germain dans les années 1990, il avait voulu faire de ce match l’équivalant du Clasico espagnol entre le FC Barcelone et le Real Madrid. C’est d’ailleurs à cette période que les rencontres entre le club de la capitale et l’OM étaient les plus chaudes, tant sur le terrain que dans les tribunes.

Bernard Tapie était un entrepreneur et homme politique qui aura marqué toute une génération si ce n’est plus. Le trio comique des Inconnus l’évoquait même dans la chanson « un chagrin d’amour », imageant la perte de l’être aimé « comme si l’équipe de Marseille n’avait plus Bernard Tapie ». Bien que l’émission n’existe plus aujourd’hui, sa marionnette « sévèrement burnée » faisait le plaisir de tous lors de ses passages dans les Guignols sur Canal +. Personnage aimé ou détesté, il ne manquait pas de cordes à son arc et on a pu le retrouver dans le milieu sportif, en business, en entreprise notamment. Il s’était même essayé au 7ème art avec Fabrice Luchini dans « Hommes Femmes : mode d’emploi », où, ironie du sort, il campait un homme d’affaire souffrant d’un cancer. Même la musique a une trace de Bernard Tapie avec notamment son duo avec doc Gyneco pour la chanson « c’est beau la vie ».

Alors bien sûr tout n’a pas été rose dans sa carrière et il aura bien du mal à se remettre de l’affaire OM-VA, avec tricherie et corruption avérée lors d’un match au Vélodrome tenu le 20 Mai 1993. C’est cette même année qu’il allait remporter la seule Ligue des Champions jamais gagnée par un club français. L’affaire du Crédit Lyonnais concernant la revente d’Adidas dont il était propriétaire mettra un terme définitif à sa carrière politique.

Le meilleur résumé de sa carrière et de sa polyvalence viendra encore une fois des Guignols de l’Info avec la chanson « la combine à Nanard », quand ils chantaient « être partout et être nulle part, politique business et foot, Nanard est vraiment partout ».

Toute l’équipe de Parisfans s’associe à la douleur de la famille et lui souhaite un bon voyage vers sa dernière demeure.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires