Restez connectés avec nous
Issa Cissé (Linas) ne retient que la joie d'avoir affronté ses joueurs préférés

Adversaires

Issa Cissé (Linas) ne retient que la joie d’avoir affronté ses joueurs préférés

Ce soir le Paris Saint-Germain a réussi sa rentrée avec une belle qualification pour les 16èmes de finale acquise face aux amateurs de Linas-Montlhéry. Avec une prestation sérieuse malgré une équipe totalement remaniée – aucun titulaire au coup d’envoi – les Parisiens ont respecté leur adversaire avec un score de 6 à 0, poussant jusque dans les dernières minutes. Après l’ouverture du score du jeune Adil Aouchiche pour son deuxième match avec le PSG dès la 20ème minute, Edinson Cavani s’est offert un doublé, tout comme Pablo Sarabia. Eric Maxim Choupo-Moting s’est offert le dernier but peu de temps après son entrée en jeu, étonnamment toujours assez efficace quand on fait appel à lui.

Si l’addition est un peu salée pour ces amoureux du PSG avant tout, les joueurs de Linas n’ont pas démérité mais l’écart était bien trop grand face au leader de Ligue 1, tant physiquement que techniquement. En fin de rencontre, l’attaquant essonnien Issa Cissé s’est exprimé au micro d’Eurosport.

« Il n’y a que de la joie. On ne s’attendait pas à gagner le match, mais c’est ça le haut niveau. Il y a eu le penalty et le but juste après. C’est un tournant. Mais il n’y a pas de regret, on a tout donné. On va continuer notre saison. C’était du plus. Le sourire ? C’est ça le football, il faut. C’est important. »

Ils l’avaient souligné plusieurs fois avant la rencontre, les joueurs et leur entraîneur sont des supporters du PSG, ce dernier étant même un abonné du club. Pouvoir jouer contre leurs idoles n’a pas du être chose aisée, mais les joueurs de 6ème division ont essayé avec leurs moyens de poser des problèmes aux Parisiens jusqu’au penalty qui a tout changé. Alors qu’ils avaient la possibilité de revenir à 1 but partout, l’attaquant Kanouté voit son tir arrêté par Sergio Rico et le contre assassin juste après du PSG a fait mouche par son buteur Edinson Cavani, monté en puissance au fil de la rencontre, et qui signe un doublé pour bien commencer l’année.

En phase de reprise, c’était une rencontre qui avait tout du piège face à des joueurs certes moins expérimentés mais tout de même désireux de passer un tour de plus. En fin de compte, la logique a été respectée et le PSG s’est largement imposé, même si le gardien adverse, le jeune Ali Lutumba, s’est longtemps employé pour retarder l’échéance, se mettant bien en évidence sur ce match. Cela n’aura pas été suffisant mais les joueurs garderont pendant très longtemps le souvenir de ce match mémorable.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Adversaires