Restez connectés avec nous
Kombouaré évoque la victoire du PSG et refuse de comparer Mbappé à Messi et Cristiano Ronaldo
©Iconsport

Adversaires

Kombouaré évoque la victoire du PSG et refuse de comparer Mbappé à Messi et Cristiano Ronaldo

La prestation parisienne contre le FC Barcelone (voir le résumé ici), à marqué les esprits dans le monde du football. Mais c’est bien celle de Kylian Mbappé, attaquant de 22 ans, auteur d’un triplé historique contre le FC Barcelone, qui est le plus commenté. Antoine Kombouaré, entraîneur du FC Nantes et ancien joueur (1990/1995) et entraîneur du PSG (2009/2011), a commenté en conférence de presse les exploits du jeune numéro 7 du PSG. Il rappelle qu’il faut faire plus qu’un grand match pour devenir l’un des meilleurs joueurs du monde et met en garde le natif de Bondy sur le côté versatile des médias en général. Propos relayés par RMC Sport.

Kombouaré « Il faut faire attention: avec les médias »

“Il faut faire attention: avec les médias quand ce n’est pas bon, c’est très mauvais et quand c’est bon, on dit que c’est exceptionnel. J’ai vu un gros match du PSG, gagner 4-1 c’est fantastique mais avec ce qu’ils ont subi ces derniers temps dont la remontada, ils sont bien conscients que c’est loin d’être fini. Ce qui compte, c’est de se qualifier. Ils ont appris de leurs erreurs j’espère.”

C’est bien vrai que les médias ne sont pas patients et toujours raisonnés quand il s’agit de réagir à la prestation des joueurs. Le cas Mbappé en est un symbole. Décrié depuis des semaines, à juste titre, il a vécu un revirement de situation juste en seul match contre le FC Barcelone où il a rayonné. Même si ce match de Mbappé constitue une récompense à un grand travail de sa part, on ne peut pas oublier que tout ne semblait pas aller aussi bien quelques heures avant la rencontre. 

Le parallèle fait pas Kombouaré entre le cas Mbappé et la remontada est assez bien senti. Ce match aller a tenu toutes ses promesses comme l’avait été ce même match en février 2017 (victoire 4-0 au Parc des Princes). Et pourtant, en 2017, quelques semaines plus tard, le match retour devenait l’un des exploits les plus retentissants de l’histoire du football. Le FC Barcelone , chez eux, au terme d’un match de folie avait réussi l’exploit de se qualifier malgré le match aller parfait des Parisiens. On comprend que le coach du FC Nantes vient calmer les ardeurs, tant le football est un sport difficile à lire. Il invite à la prudence et veut voir le PSG se qualifier. Car au fond, ce n’est qu’un 8e de finale aller de la Ligue des Champions, le chemin est encore long.

Kombouaré « Non, Mbappé est un joueur exceptionnel, fantastique mais il est jeune« 

“Cela fait un petit moment que ces jeunes joueurs comme Mbappé ou Haaland performent. Prendre la place de Messi ou Cristiano Ronaldo? Si vous regardez leurs performances, ils sont toujours là. J’en entendais certains se demander si Mbappé est à cette table-là. Non, Mbappé est un joueur exceptionnel, fantastique mais il est jeune. Quand il aura un Ballon d’Or ou trois, on pourra discuter. Mais il ne faut pas comparer avec Messi et Ronaldo.”

Les performances et le niveau exceptionnel de Mbappé et de Herling Haaland sont souvent commentés. Les comparaisons vont bon train avec les deux légendes que sont Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Là encore, Kombouaré vient calmer les ardeurs. Il ne minimise pas le talent de l’un ou de l’autre, mais il rappelle que les deux joueurs sont sur une autre planète. Le travail et la régularité sont leur force et il invite Mbappé à faire de même et d’y aller étape par étape. 

On connait la musique avec les médias. Un bon match des deux pépites, et ils deviennent la relève évidente des deux mastodontes de la dernière décennie. Mais Kombouaré a raison de calmer le jeu. La Pulga et CR7 pèsent pas moins de 11 ballons d’ors à eux deux et affichent une régularité et des statistiques hors du commun sur de nombreuses saisons d’affilées. Mbappé n’en est pas encore là, bien que son début de carrière soit extraordinaire. Il doit s’appuyer sur les match comme contre le FC Barcelone mardi dernier pour continuer à progresser. Si le travail est bien fait, il n’y a pas de raison que le numéro 7 parisien ne devienne pas « le » joueur de la prochaine décennie, mais ça, on ne le sait pas encore.

Retrouvez ici notre Podcast « Pochettino, nouveau bilan de son apport au PSG : jeu et confiance. »

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires