Restez connectés avec nous
Le Mans/PSG - Créhin "Est-ce qu'on peut battre le PSG ? Si notre gardien se transforme en Jésus"

Adversaires

Le Mans/PSG – Créhin « Est-ce qu’on peut battre le PSG ? Si notre gardien se transforme en Jésus »

Ce soir Le Mans Football Club reçoit le Paris Saint-Germain dans le cadre des 8e de finale de Coupe de la Ligue (coup d’envoi 21h05). A cette occasion, l’attaquant manceau de 30 ans, Vincent Créhin s’est exprimé dans L’Equipe. Il évoque la préparation de la rencontre et ce qui peut amener son équipe à un exploit.

« On est resté dans notre bulle. On prend ça pour un match bonus. Le coach fera tourner comme il l’a fait contre Nice (3-2, 1/16e de finale). Je fais ce métier pour ce genre de match. Ca bouffe du jus. On fait une mise au vert. Mais on ne jouera pas avec le frein à main. On va les faire suer.

Ce sera une super fête, une bonne récompense pour le club et la ville. Les gens se sont battus pour avoir des billets. J’espère que c’était pour venir nous voir. L’objectif reste le championnat. Paris, ils mettent des branlées à tout le monde. J’ai entendu qu’ils en ont mis quatre aux Stéphanois. C’était pas le périph de Sainté, hein ! Quatre à Galatasaray (5-0). L’idée n’est pas non plus de mettre deux gardiens et le bus devant le but. On ne veut pas avoir de regrets. Même si on en prend beaucoup.

Créhin « On fera du plaisir organisé. On n’est pas stressés. Plutôt galvanisés. »

Vous pouvez les battre ?

Si notre gardien se transforme en Jésus. Que l’on met des poteaux rentrants, eux sortants et qu’ils galvaudent le match. Mais je ne crois pas. Ils sont très pros. Nice est venu un peu en dilettante et finalement, on les a attrapés. Si les voyants sont au vert et qu’on est dans un très bon jour… On fera du plaisir organisé. On n’est pas stressés. Plutôt galvanisés. »

Bien sûr, la possibilité d’être battu est grande et le score pourrait être large. Mais Le Mans ne s’embête pas avec cela. L’essentiel est de profiter d’une soirée particulière loin de la lutte pour le maintien en Ligue 2. C’est une fête et les Manceaux feront le maximum pour garder de l’espoir. On peut donc s’attendre à un adversaire très motivé tant que le match n’est pas plié.

Les Parisiens doivent avoir ces éléments en tête ce soir. Sinon, ils pourraient avoir une très mauvaise surprise. Même si cette compétition n’est pas la plus importante de la saison, il reste que l’on attend du PSG de faire au mieux de la remporter. Surtout, sortir dans une soirée au Mans serait très décevant. D’autant plus dans cette période où on a le sentiment que les Parisiens ont enfin compris comment avancer ensemble. Juste avant la trêve hivernale, ce n’est pas le moment de s’amener des troubles.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires