Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Galtier se méfie des adversaires et de la nervosité dans la course au titre

Adversaires

Ligue 1 – Galtier se méfie des adversaires et de la nervosité dans la course au titre

Christophe Galtier, entraîneur de Lille, était en conférence de presse après la victoire 0-3 contre Lens dimanche dans le cadre de la 36e journée de Ligue 1. Logiquement, avec une 1ere place et 4 points ainsi qu’1 match d’avance sur le Paris Saint-Germain, le coach a été invité à parler de la course au titre et d’une route maintenant tracée. Il a alors appelé à la prudence.

« On a remporté le match le plus difficile de la fin de saison, peut-on dire que l’on champion ?

(Sourire) Le match le plus difficile est celui qui arrive ! Bah oui. Evidemment que c’est une grande performance. C’était un match important pour la course au titre, et le scénario nous a évidemment été très favorable avec l’ouverture du score très rapide, puis notre supériorité numérique. C’est une très belle victoire, elle arrive à point nommé. Mais je reste convaincu qu’il faudra remporter les deux derniers matches pour être champion.

Galtier « On va sûrement affronter deux équipes qui vont arriver relâchées. »

Ce qui peut nous empêcher d’être champions ?

Les adversaires qui nous attendent. Il y en a encore deux. La nervosité aussi. Le relâchement, je ne crois pas. On va sûrement affronter deux équipes qui vont arriver relâchées, qui joueront leur match sans aucune pression, elles voudront battre le leader actuel. On devra se préparer avec beaucoup de motivation et d’humilité, qui nous caractérise. »

En effet, le LOSC a réussi une belle étape en s’imposant face à Lens, une équipe intéressante de cette saison qui se bat pour une place en Europe la saison prochaine. Cependant, Galtier a sans doute bien raison de rappeler que le titre n’est pas encore joué. Si le PSG s’impose à Rennes dimanche soir, il n’y aura de nouveau plus qu’un point de retard. Il suffit d’un match pour passer devant et il en restera 2. Cela peut aller très vite.

Les Lillois affronteront Saint-Etienne (12e) et Angers (13e), ce ne sont pas forcément les adversaires les plus inquiétants. Néanmoins, ils peuvent aussi être pénibles et on ne sait jamais comment une équipe qui ne joue plus grand-chose comme ici pour ces clubs, va réagir. Il y a de la pression en moins, cela peut aider à jouer mieux et à obtenir un résultat surprenant. Aussi, Galtier a raison de rappeler qu’il y a un risque de nervosité sur ces derniers matchs. S’ils ne tournent pas rapidement en faveur de Lille, les joueurs pourraient s’agacer. Ce n’est pas un moment simple à gérer. Au PSG maintenant de rester à portée et de pouvoir profiter d’un faux-pas s’il y en a un.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires