Restez connectés avec nous

Adversaires

Ligue 1 – Montpellier risque des sanctions à cause de sa pelouse

L’état de la pelouse du Stade de la Mosson de Montpellier a suscité beaucoup de commentaires depuis samedi et le match face au Paris Saint-Germain qui s’est terminé sur un trsite 0-0. Le MHSC pourrait d’ailleurs être sanctionné par la Ligue de Football Professionnel en raison de la piètre qualité de la pelouse de son stade.

Le PSG a été tenu en échec pour la première fois de la saison samedi après-midi sur la pelouse de Montpellier lors de la 7e journée de Ligue 1. Si on peut admettre que Paris n’était pas au mieux, il faut noter que la pelouse catastrophique de la Mosson a considérablement gêné le jeu des Parisiens. Thiago Motta ou encore Thiago Silva n’ont pas hésité à critiquer ce terrain en zone mixte après la rencontre.

Du côté Montpelliérain, après le coup de gueule de Michel Der Zakarian contre la pelouse, jugée « inacceptable » après la défaite face à Nantes, le capitaine Vitorino Hilton a avoué que l’état de la pelouse avait été une aide non négligeable.

Ce qu’il faut savoir, c’est que la pelouse était déjà dans un état déplorable la saison dernière à la même période. La raison ? Un champignon, appelé le pythium. Il se développe sur le terrain en cas de forte chaleur et d’humidité. « Plusieurs stades du sud de la France sont concernés », explique Christian Fina, directeur général des services de la ville et de la métropole. Montpellier Méditerrannée Métropole est propriétaire du stade, et donc en charge de son entretien. Une explication qui ne suffira certainement pas à éviter une sanction.

Il faut punir un club qui met des équipes dans des conditions de jeu déplorables.

En effet, il est prévu par la LFP qu’un club soit sanctionné s’il reçoit 3 fois de suite avec un très mauvais terrain : « Si un club obtient trois journées consécutives une note inférieure à?10 au Championnat des pelouses, la commission des compétitions pourra lui infliger une amende pouvant aller jusqu’à 50?000 € » peut-on lire sur le site officiel de l’instance de football.

Une règle qui est venue car la LFP a décidé de mettre fin au problème récurrent des pelouses en mauvais état en France. Une décision tombée au conseil d’administration de l’instance le 15?juin dernier. Elle a donc mis en place des sanctions financières contre les clubs dont la qualité de la pelouse est insuffisante. Il y a donc des notes qui permette de classer les équipes (Montpellier est 19e, le PSG 10e) et mettre des punitions quand elles sont jugées nécessaire. Il semble que ce soit le cas pour Montpellier. Espérons que cela motive les clubs à faire un plus grand effort pour leur pelouse, un élément essentiel pour un beau match.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires