Restez connectés avec nous
Le PSG pense à une commercialisation des maillots "Je suis Paris", pour la bonne cause

Ligue 1

Blanc « Ce sera difficile de jouer au football ce weekend, mais il faut le faire »

Présent aujourd’hui en conférence de presse, l’entraîneur du Paris Saint-Germain, Laurent Blanc, a évoqué le contexte de la rencontre demain. Il revient sur la fatigue due à la trêve internationale ainsi que sur l’état psychologique des joueurs avant la 14e journée de Ligue 1 (les Parisiens se déplacent à Lorient, demain à 17h).

Retour de trêve et terrain difficiles à gérer?

« C’est toujours compliqué, on a récupéré hier des joueurs dans un état compliqué. Entre la fatigue, les événements… au retour de sélection c’est toujours difficile et ça le sera toujours. Mais c’est vrai que nous notre objectif c’est toujours le même, que ce soit à domicile ou à l’extérieur.

Le terrain synthétique c’est un élément important. Pour les joueurs un peu âgés, cela n’aide pas. Surtout les problèmes articulaires. En plus le terrain de Lorient se fait un peu vieux. Mais l’objectif reste de s’imposer, même si ce sera certainement difficile. »

Un travail psychologique particulier après les attentats?

« La situation, elle n’est pas facile. Je pense sincèrement que ce ne sont pas que les joueurs du PSG qui sont affectés. Et peut-être encore plus les étrangers, avec les images qui ont tourné dans les médias internationaux, on a pu pensé que c’était tout Paris qui était dans cet état.

Certainement qu’ils sont affectés, qu’ils relativisent certaines choses. Bien sûr qu’un travail a été fait, comme dans tous les clubs. On le répète, et c’est plus facile à dire qu’à faire, mais la vie continue. Ce sera difficile de jouer au football ce weekend, mais il faut le faire. Ne pas le faire serait donner raison à certaines personnes. A côté de cela, la trêve internationale ce n’est rien du tout. »

Certains se disent pas prêts pour jouer?

« Non je n’ai pas un joueur qui est venu me voir pour dire cela. Je sais qu’il y en a qui sont très affectés. Tout le monde l’est. Ne pas l’être c’est avoir un problème. Mais on a quelque chose à faire, un match à préparer, il y en aura 8 autres après. La vie continue, notre métier continue. C’est en le faisant qu’on arrivera à surmonter ces choses. Vous (les journalistes, ndlr) êtes là, même si vous n’avez peut-être pas envie. »

Demain, le contexte de la rencontre sera certainement l’un des plus compliqués de la saison (espérons). Il faudra beaucoup de forces mentales pour s’imposer. C’est peut-être d’ailleurs dans ce domaine, plus que la technique, que ce jouera le match entre Lorient et le PSG. Espérons que les Parisiens arriveront à jouer au football, même si ce ne sera pas simple. Rien de mieux qu’une victoire pour se remonter un peu le moral.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Ligue 1