Restez connectés avec nous
Brest/PSG - Les équipes officielles : Lee, Barcola et Ruiz titulaires !

Editos

Brest/PSG – Les comparaisons en stats du début de saison

Le Paris Saint-Germain se déplace à Brest, ce dimanche pour le compte de la 10e journée de Ligue 1. C’est un match d’après Ligue des Champions. On a regardé les statistiques de deux équipes dans de nombreux domaines sur les huit premiers matchs de L1 et il y a pas mal de points intéressants à noter. 

Les buts

  • PSG – 20 🆚 Brest – 9

Les expected goals (xG)

  • PSG – 20,8 (xG) pour 20 buts 🆚 Brest – 12,9 (xG) pour 9 buts

Le PSG marque un peu moins que le nombre de but attendu, bien que cela reste très cohérent pour le moment. Brest en revanche n’y arrive pas et souffre d’un problème d’efficacité important. Brest n’est « battu » que par l’OM et l’OL, les cancres de l’efficacité.

Les possessions progressives (avancées de + de 9 mètres vers le but adverse)

  • PSG – 243 (27 par match)  🆚 Brest – 169 (18,8 par match)

Brest est loin du PSG dans ce domaine, cependant Brest est dans le haut du classement de cette statistique. Si le PSG est largement en tête dans ce domaine, Brest reste proche de la seconde place, ce qui montre que cette équipe a des grosses qualités de projections.

Les passes progressives (avancées de + de 9 mètres vers le but adverse)

  • PSG – 588 (65,3 par match) 🆚 Brest– 330 (36,7 par match)

Le PSG est en progression dans son jeu vers l’avant par la passe. Largement en tête dans ce domaine, cette fois Brest n’est pas dans les meilleures équipes à ce petit jeu depuis le début de saison. De plus, l’écart avec le PSG est presque du simple au double, ce qui laisse penser que Paris devrait largement dominer les débats dans la projection vers l’avant.

Buts encaissés /90 minutes

  • PSG – 0,78 🆚 Brest – 0,89

Si Nice est premier en matière de défense (0,44 but encaissé par match) Paris et Brest complètent le podium. On a donc une équipe de Brest inefficace offensivement, mais qui a réussi à mettre en place une défense de fer cette saison. Bien sûr, le PSG fait tout aussi bien, deuxième défense de Ligue 1. Notons 33,3 % de clean sheet pour les Bretons, alors que les Parisiens sont à 44,4 %. Si l’on regarde les buts attendus contre les deux équipes, on remarque que le ratio est dans le positif et dans le haut du classement, ce qui témoigne d’un belle efficacité défensive à empêcher des buts adverses.

Tirs

  • PSG – 145 (16,1 par match)  🆚 Brest– 128 (14,2 par match)

L’écart est faible entre les deux, pourtant, il y a 11 buts de moins pour Brest. L’inefficacité des Bretons est criante offensivement parlant.

% tirs cadrés

  • PSG – 32,4 %  🆚 Brest – 31,3 % 

Les deux équipes sont plutôt des mauvais élèves en Ligue 1 quand il s’agit de cadrer des frappes de balles. Pourtant, malgré un % assez proche, le résultat n’est pas le même pour les deux équipes. Paris marque 0,12 but par tir contre 0,05 pour Brest. En matière de tirs cadrés, Brest ne marque que 0,18 but par tir cadré contre 0,36 pour le PSG. Paris devra continuer ce qu’il sait faire, mais attention, on n’est pas à l’abris d’un déclic de Brest, qui pourrait se mettre au niveau pour ce match de gala.

Passes effectuées

  • PSG – 6471 – 719 par match 🆚 Brest – 3200 – 355,6 par match

Le PSG de Luis Enrique est bien défini par son jeu de possession et de passe. Le coach parisien veut monopoliser le ballon et cela se ressent dans ces statistiques. Brest n’est pas une équipe qui touche beaucoup de ballons et donc il y a peu de chance que dans cette confrontation elle prenne l’ascendant. Le Schéma du match sera clair, c’est à Luis Enrique d’anticiper les attaques rapides et de fermer les espaces. Attention également aux corners et coups francs, un domaine compliqué pour le PSG.

Passes clefs

  • PSG – 125 (13,9 par match)  🆚 Brest – 90 (10 par match)

Passes réussies dans le dernier tiers adverse

  • PSG – 557 (61,9 par match) 🆚 Brest – 267 (29,7 par match)

Passes dans la surface de réparation

  • PSG – 114 (12,7 par match) 🆚 Brest – 81 (9 par match)

Paris a logiquement l’avantage dans son jeu offensif par la passe. Attention toutefois à Brest qui reste l’une des meilleures équipes du championnat dans ce domaine également. Impossible de rivaliser avec le PSG de Luis Enrique, mais il y a des qualités dont il faudra se méfier.

Actions amenant un tir

  • PSG – 275 (30,56 par match) 🆚 Brest – 223 (24,78)

Actions amenant un but

  • PSG – 38 (4,22 par match) 🆚 Brest – 15 (1,67)

Le retour de l’inefficacité brestoise. Alors que l’équipe arrive à bien se créer des situations de tirs, on se rend bien compte que ces actions amènent peu de but et en football, c’est un sacré handicap. L’équipe arrive à générer des tirs, ce qui est tout de même positif, mais il faut qu’il y ait progression, car contre le PSG, il ne faudra certainement pas marquer qu’un seul but pour gagner. Insurmontable ?

Touches de balles

  • PSG – 8162 – 906,9 par match 🆚 Brest – 5277 – 586,3 par match

Là encore, on retrouve le style Luis Enrique. A défaut d’être surpris, on arrive aisément à envisager le déroulé de la rencontre à ce niveau-là. Brest ne démérite pas, mais avec 50 % de possession de balle en moyenne, celle-ci devrait baisser contre Paris. Attention, la possession de balle ne fait pas gagner une équipe. Dans le cas de Brest, c’est un élément important, ils risquent d’avoir moins la balle que d’habitude, tout en sachant qu’ils auront moins de possibilités offensives et que leur précision est très limite. A eux de montrer qu’ils peuvent le faire, mais ils sont prévenus.

Chevauchées dans le dernier tiers adverse

  • PSG – 217 (24,1 par match) 🆚 Brest – 138 (15,3 par match)

Chevauchées dans la surface de réparation adverse

  • PSG – 83 (9,22 par match) 🆚 Brest – 37 (4,11 par match)

Paris aura aussi l’avantage des attaques avec des chevauchées des uns ou des autres. Brest reste un bon élève en la matière tout en étant au milieu du classement. Une belle équipe qui pourrait voir des vagues arriver. Il faudra trouver des clefs pour les Bretons qui sont prévenus.

Tacles + Interceptions + Balles contrées + Dégagements

  • PSG – 413 (45,8 gestes défensifs par match) 🆚 Brest – 528 (58,6 gestes défensifs par match)

Le PSG est moins habitué à défendre puisqu’il domine le ballon 70 % du temps. Brest connait mieux cette situation et cela sera important face à des Parisiens qui attaquent beaucoup et qui possèdent beaucoup de qualité.

Fautes commises

  • PSG – 93 (10,3 par match) 🆚 Brest – 117 (13 par match)

Le PSG est l’une des équipes qui fait le moins de fautes. Cela devrait être une partie assez propre de ce côté-là.

Fautes provoquées

  • PSG – 100 (11,1 par match) 🆚 Brest – 111 (12,3 par match)

Récupération de ballons

  • PSG – 535 (59,4 par match) 🆚 Brest – 560 (62,2 par match)

Attention, parmi les qualités de Brest, il y a les fautes provoquées, donc des coups francs potentiels, mais aussi à la récupération du ballon, où ils devancent les Parisiens. Logiquement, le PSG a moins besoin de récupérer la balle puisqu’il l’a les 3/4 du temps, mais c’est tout de même un Brest avec de belles qualités qui se présentera devant les hommes de Luis Enrique. D’ailleurs, Brest est la deuxième équipe de Ligue 1 qui récupère le plus de ballon, le PSG est 5e.

% Duels aériens gagnés

  • PSG – 43,1 %  🆚 Brest – 54,2 %

C’est un indicateur des faiblesses parisiennes, la capacité à défendre dans les airs. Brest est second à ce petit jeu là, quand le PSG est avant-dernier en Ligue 1. Il y aura un rapport de force et attention aux corners et coups de pieds arrêtés.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Editos