Restez connectés avec nous
Herrera regrette les joueurs absents et n'a "jamais vu une équipe qui lâche le coach"

Ligue 1

Herrera regrette les joueurs absents et n’a « jamais vu une équipe qui lâche le coach »

Le Paris Saint-Germain, s’est imposé ce samedi 3-0 contre le Stade Rennais lors de la 10e journée de Ligue 1 (retrouvez le résumé ici). Il fallait gagner, et les Parisiens l’ont bien fait contre une équipe de Rennes qui est apparu fatiguée. Paris a logiquement ouvert le score pour ne plus se faire rejoindre. Mais les Rouge et Bleu n’ont pas affiché leur plus beau visage. Ils ont davantage gagné parce qu’en Ligue 1 ils sont au-dessus, que par la qualité de leur prestation. Mais une victoire est toujours bonne pour la confiance en attendant le retour des blessés. Ander Herrera, milieu du PSG, interrogé au micro de Canal + est revenu sur l’importance de la notion d’équipe dans un groupe, et a affiché son soutien à Thomas Tuchel, l’entraîneur.

Herrera « L’équipe est là pour aider tout le monde »

« On a beaucoup de joueurs importants qui sont absents, comme Mbappé, Neymar, Kimpembe, Verratti, mais on a un groupe fantastique. L’équipe est là pour aider tout le monde. On a perdu à Leipzig, mais personne ne va abandonner l’équipe ou la situation. On a gagné contre une bonne équipe.

Le groupe soutient Tuchel ?

Toujours, oui. J’ai déjà joué une dizaine de saisons professionnelles et je n’ai jamais vu une équipe qui lâche le coach. Aujourd’hui, c’est la même chose. On est avec lui. La saison dernière a été fantastique, on a un groupe tous ensemble. On ne parle pas des choses à l’extérieur. »

Les joueurs absents commencent à cruellement manquer. À commencer par Marco Verratti dont l’indisponibilité est un vrai préjudice pour le jeu au milieu de terrain des Parisiens. Mais au niveau de l’attaque, ce soir, on a pu voir l’ampleur des dégâts. 4 ou 5 joueurs, 5, si l’on considère Julian Draxler comme un attaquant, n’étaient pas là ce soir. Et cela s’est ressenti, même si comme toujours, Angel Di Maria a su faire gagner son équipe. Moise Kean a aussi été très bon, mais est sorti blessé.

Il est temps que l’équipe revienne au complet, car en Ligue 1 le jeu de cette équipe parisienne passe encore, mais en Ligue des Champions, le PSG a besoin de toutes ses forces vives pour se sortir de ce mauvais pas (troisième de la phase de groupe après 3 journées).

Thomas Tuchel est toujours soutenu par ses joueurs. Ces derniers n’hésitent pas à faire front pour rappeler que le coach allemand était l’entraîneur aussi la saison dernière (4 trophées et 1 finale de Ligue des champions). C’est intéressant de voir que le groupe est uni dans une des pires périodes (en terme de jeu) depuis l’arrivée des Qataris. Mais ce soir encore, il y a des choix de Tuchel qui n’ont pas été très pertinents.

On peut même se demander à quoi joue le tacticien parisien avec les jeunes. Kays Ruiz-Atil avait un boulevard pour faire une apparition dans une équipe décimée, mais Tuchel en a décidé autrement et sa politique avec ces jeunes est de plus en plus compliquée à comprendre. Désormais, c’est la trêve internationale, et le coach allemand doit espérer que ses meilleurs éléments reviendront sans blessures de leurs sélections, parce que ce soir encore, l’hécatombe continue du côté du PSG.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1