Restez connectés avec nous
L'amende de l'AS Saint-Etienne pour les banderoles face au PSG réduite à 5000€

Adversaires

L’amende de l’AS Saint-Etienne pour les banderoles face au PSG réduite à 5000€

Lors du match entre le Paris Saint-Germain et l’AS Saint-Etienne, plusieurs banderoles avaient été déployées par les supporters des Verts visant notamment les dirigeants du club de la capitale: « 2 minutes pour montrer aux Qataris ce qu’ils on fait à Paris », « Vous avez un paquet de monnaie… nous avons Monnet-Paquet » et « Le parc est devenu un cimetière, vous n’emporterez pas votre argent au paradis, Pray For Paris. ».

Ces banderoles avaient logiquement déplus au PSG ainsi qu’à la Ligue de Football Professionnel. Une amende de  25 000 euros était prévue au départ, mais celle-ci a été réduite à 5000€.

« L’AS Saint-Etienne a pris acte de la décision de la commission supérieure d’appel de la Fédération Française de Football (FFF) de ramener à 5000 € l’amende infligée par la Ligue de Football Professionnel pour le déploiement de banderoles au stade Geoffroy-Guichard lors du match face au PSG comptant pour la 23e journée du Championnat de Ligue 1 2015-2016.

Soucieuse d’organiser avec professionnalisme chaque rencontre jouée dans son stade, l’ASSE avait diligenté une enquête interne, laquelle avait révélé des défaillances dans les dispositifs de contrôle mis en oeuvre par l’une des sociétés de sécurité prestataires du club mais aussi des manquements de certains cadres de cette société à leurs obligations. », peut-on lire dans un communiqué officiel.

Une histoire datant du 31 janvier qui se termine finalement plutôt bien pour les Stephanois qui voient leur amende largement diminuée. En espérant ne plus voir cela, même si les supporters doivent pouvoir s’exprimer et chambrer l’adversaire, il y a quelques limites qu’il faut savoir ne pas dépasser.

Cette affaire reste donc comme un simple avertissement, espérons que ce genre de sujet ne revienne pas dans les années venir. On doit bien sûr pouvoir s’amuser au football, mais il faut avoir un minimum de respect et il n’y a pas besoin d’y mêler des sujets comme le terrorisme.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires