Restez connectés avec nous
Larqué "Nous allons encore avoir le PSG en finale et c'est inquiétant"

Ligue 1

Larqué « Nous allons encore avoir le PSG en finale et c’est inquiétant »

Sur les antennes de RMC, Jean-Michel Larqué, l’ancien joueur emblématique de l’AS Saint-Etienne (1966-1977), mais aussi brièvement du Paris Saint Germain (1977-1979, il a même été joueur-entraîneur sur la saison 1977-1978), est revenu sur la qualification « inquiétante »

« Une petite victoire pour un petit match. Avec un petit vainqueur, qui aura la chance de disputer la finale. Une de plus. » 

Il est vrai que le match n’était pas enthousiasmant. Sans que cela serve totalement d’excuse, il faut ne faut tout de même pas oublier que le PSG a mis plus d’une mi-temps à dompter ce ridicule terrain synthétique, où toutes les équipes ont du mal à jouer.

Outre ce match, le consultant voit en cette victoire une mauvaise nouvelle pour le football Français qui ne représente aucune adversité pour le club de la Capitale.

« Ce match démontre quand même qu’en France, c’est un petit peu pénible, parce qu’il y a le PSG qui s’impose à l’extérieur, où il veut, quand il veut. Même en étant à 35%. Ça devient problématique. Nous allons encore avoir le PSG en finale de la Coupe de France. »

Le PSG est bien au dessus des autres club Français et sera donc présent pour la deuxième finale de coupe. Même en étant que peu en forme, les Parisiens parviennent à s’en sortir contre presque toutes les équipes de Ligue 1 (Monaco et Lyon ont prouvé qu’il faut que le PSG réussisse au moins quelques passes et tirs pour gagner).

Mais le problème réel du football Français n’est pas le PSG, mais bien les autres « grands » clubs qui sont passés à côté de leur saison, du moins les premiers mois. Les Marseillais qui se ridiculisent de jour en jour, les Lyonnais qui ont attendu janvier pour être compétitifs (et sont tristement sortis de la Ligue des Champions dans une poule abordable) ou encore les Monégasques qui ont visiblement oublié leur projet de concurrence le PSG et se contentent de gérer un club d’achats de jeunes et reventes pour faire des plus-valus.

On peut applaudir les efforts des Niçois, des Rennais et des Lillois, mais ils ont été bien aidés par la difficulté des présumées grosses équipes à montrer quelque chose d’intéressant. Touts les observateurs du football français le disent, la Ligue 1 a régressé ces derniers temps. Espérons que l’ambition revienne et que le championnat retrouve spectacle, concurrence et compétitivité européenne. Ce n’est pas au PSG de ralentir, mais bien aux autres clubs de faire l’effort.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1