Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Boli "Ce n'est jamais perdu d'avance" mais "il y a une classe d'écart"

Ligue 1

Ligue 1 – Boli « Ce n’est jamais perdu d’avance » mais « il y a une classe d’écart »

A quelques heures du match entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille, Basile Boli, ancien joueur et maintenant ambassadeur marseillais, s’est confié sur ce qu’il pense de cette rencontre et de l’espoir qu’il a pour son équipe, lors d’une interview accordée à Metronews.

Comment ça se prépare un PSG – OM ? 

« (il coupe) Sincèrement, on ne peut pas comparer avec mon époque, car tout est différent. D’abord parce que quand j’étais joueur, à Marseille, on se sentait vraiment supérieur au PSG. Aujourd’hui, ce n’est plus pareil parce qu’on ne boxe plus dans la même catégorie. D’un côté, il y a une équipe qui veut gagner la Ligue des Champions, de l’autre, une qui essaye simplement d’y participer. »

Drôle de constat…

« Oui, mais malheureusement, il faut être réaliste, il y a désormais une classe d’écart entre les deux équipes. Donc forcément ce soir, ça sera très difficile de lutter contre ce Paris-Saint Germain (triple champion de France en titre, ndlr). »

A vous écouter, on a l’impression que le combat semble perdu d’avance…

« Non, ce n’est jamais perdu d’avance. D’ailleurs, à Marseille, on ne baisse pas la tête. Jamais ! Ce n’est ni la mentalité du club, ni celle de la ville. C’est d’ailleurs ce que j’ai expliqué à certains joueurs quand j’ai eu l’occasion de les croiser. »

Leur avez-vous parlé de ce match en particulier ?

« Oui, parce que je les vois régulièrement dans les vestiaires. Donc j’ai discuté de ce « Clasico » avec Steve (Mandanda), Karim (Rekik) et Nicolas (Nkoulou). Contre Paris, je leur ai dit que tout était possible. Mais ils sont conscients de cet aspect-là du football. Ils ont assez d’expérience pour gérer. »

Comment jugez-vous cette équipe parisienne ?

« Le PSG a vraiment une grosse équipe. Que ce soit en Championnat ou en Ligue des Champions, ils se baladent ! C’est dire la marge qu’ils ont sur leur adversaire. Mais pour Marseille, il suffit d’un petit réglage pour que les choses se mettent en ordre de marche. A mon avis, ce match à Paris peut également déclencher quelque chose de positif dans la dynamique olympienne. »

Dimanche soir, quel sera l’objectif de l’OM ?

« D’abord bien représenter le club, même si les circonstances sont un peu difficiles en ce moment. D’ailleurs, moi je reste positif, parce que l’OM n’aura rien à perdre contre ce PSG. Ils vont au Parc des Princes sans pression. Donc, sur un match, tout est possible, oui, ça peut le faire. Après il faut rester prudent parce qu’il faut considérer que le PSG a changé de dimension depuis l’arrivée des investisseurs qataris. »

Un constat très réaliste de la part de Boli, qui ne veut pas créer de polémique ou se voiler la face. Mais il a raison sur un point très important: rien n’est perdu d’avance. Et donc, logiquement, rien n’est gagné d’avance. Si le PSG est favori ce soir, les 3 points ne sont encore acquis. Il faudra mettre la concentration et l’envie nécessaires. L’OM part avec un déficit de confiance et de technique, mais il y a assez peu de chances pour que les Marseillais ne soient pas prêts à tout donner sur le terrain.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1