Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Proche de G. Lopez "faire du LOSC dans les 2 ou 3 ans à venir, un club qui peut rivaliser avec le PSG"

Ligue 1

Ligue 1 – Proche de G. Lopez « faire du LOSC dans les 2 ou 3 ans à venir, un club qui peut rivaliser avec le PSG »

D’ici peu, le LOSC devrait être racheté par Gérard Lopez, homme d’affaires hispano-luxembourgeois. Et le projet annoncé est clair et ambitieux: réussir à concurrencer le Paris Saint-Germain dans la course au titre d’ici quelques années. C’est un proche du très probable futur propriétaire du club qui l’a fait savoir auprès de l’AFP.

« Le projet reste le même, faire du LOSC dans les deux ou trois ans à venir, un club qui peut rivaliser avec le Paris SG, être dans le Top 3 de la Ligue 1. Marc Ingla (ancien directeur marketing du FC Barcelone, ndlr) et Luis Campos (ancien directeur sportif de l’AS Monaco, ndlr) auront une place importante dans le projet. Marc Ingla , c’est la continuité de Gérard Lopez sur le plan sportif. »

Il semble que ce soit un peu la phrase banale pour les investisseurs qui arrivent en Ligue 1: il faut concurrencer le PSG d’ici peu. Cela fait forcément rêver les supporters tant l’équipe parisienne a dominé la scène nationale ces deux dernières saisons. Et puis cela donne un objectif clair: être en haut du championnat. De quoi facilement satisfaire les supporters.

Toutefois, tout ne se fait pas rapidement ni facilement, même avec de l’argent. Le LOSC est actuellement 18e de Ligue 1 et donc assez logiquement loin de la course au titre. Il va falloir réussir à attirer des très bons joueurs pour aller gêner le PSG et Monaco, voire Nice, qui sont déjà bien installés avec des projets qui semblent solides. C’est positif pour la Ligue 1 de voir de nouveaux investisseurs dans les clubs français. Il y a l’espoir de voir le niveau moyen s’élevé, d’avoir plus de spectacle et de grandes soirées. Mais il faudra que les choses soient bien faites.

Promettre le sommet, c’est très bien. Cependant, il faut investir l’argent de la bonne manière et avec un peu de patience. On a déjà vu des riches propriétaires ne pas faire les bons choix, ou plutôt donner une priorité au financier. Ce qui va rarement avec de bons résultats sportifs.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1