Restez connectés avec nous
LOSC/PSG - Corchia "On a réussi à faire douter Paris... et on aurait pu marquer"

Adversaires

LOSC/PSG – Corchia « On a réussi à faire douter Paris… et on aurait pu marquer »

Cinq jours après une piètre performance lors du Classico, le Paris Saint Germain s’est relancé en s’imposant à Lille (1-0) mais sans convaincre dans le jeu, vendredi 28 octobre, en ouverture de la 11e journée de Ligue 1. C’est Edinson Cavani, jusque-là très maladroit, qui a offert à l’heure de jeu une victoire précieuse au PSG et soulagé son entraîneur Unai Emery, sous le feu ininterrompu des critiques. 

Le club de la capitale qui reprend provisoirement la deuxième place du championnat a de nouveau peiné offensivement face à un adversaire nordiste valeureux et qui n’a pas ménagé ses efforts pour contrecarrer le PSG. A ce propos, le défenseur lillois Sébastien Corchia se félicite, dans L’Equipe, de la prestation lilloise et du doute qui s’est immiscé, un temps, dans les têtes parisiennes.

Il faut dire que le pressing haut imposé par les Dogues a considérablement gêné les Parisiens en début de rencontre. Mais par la suite, l’armada francilienne s’est mise en route et a étouffé son adversaire du soir.

« On avait mis une bonne tactique en place pour bloquer les côtés. On a réussi à faire douter Paris, c’est dommage car on sentait de l’énervement chez eux. Paris a eu des occasions en première mi-temps et ils n’ont pas marqué. Il y a un peu de frustration car on aurait pu marquer. L’état d’esprit était là donc on est sur la bonne voie. C’est une défaite mais il y a eu de bonnes choses et il faut retenir le positif. »

Au terme d’un match ultra-défensif, le PSG s’impose petitement mais garde le contact avec Nice. A l’inverse, Lille concède sa 8e défaite de la saison et s’englue davantage dans les baffons de la Ligue 1. A vouloir désespérément ne pas prendre de risque, l’on finit par s’incliner sur un centre anodin et une erreur défensive.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires