Restez connectés avec nous
Metz/PSG - Antonetti regrette "on a fait des erreurs qui ont coûté cher"
©Iconsport

Adversaires

Metz/PSG – Antonetti regrette « on a fait des erreurs qui ont coûté cher »

Ce samedi dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontait le FC Metz au Stade Saint-Symphorien. Frédéric Antonetti, entraîneur de l’équipe messine, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (1-3, retrouvez le résumé ici). Le coach a souligné qu’il était dommage que son équipe n’ait pas pris le match par le bon bout et commis quelques erreurs alors qu’il était possible d’inquiéter Paris.

« Il y a eu deux phases dans le match. On est entrés trop timorés et on est rapidement menés. Et il y a la deuxième phase, en deuxième période, où on a égalisé et on leur a créé des problèmes. On prend le but parce qu’on les regarde, on a manqué d’expérience.

Antonetti « Je ne peux pas en vouloir aux joueurs d’être impressionnés »

Ce vécu va nous servir pour la suite. On a fait des décalages, on a eu des situations intéressantes mais on n’a pas assez osé, pas assez entrepris. Mais ce sont des matches qui vont nous servir pour la suite et il faut se souvenir d’où on vient. On vient de deuxième division et on a joué contre une équipe de Ligue des champions. Je ne peux pas en vouloir aux joueurs d’être impressionnés, mais on s’aperçoit au fil du match qu’on peut les inquiéter. Après on a fait des erreurs qui ont coûté cher… L’objectif, c’est de finir la saison correctement et d’atteindre 50 points.« , propos relayés par L’Equipe.

Il y a forcément de la déception du côté messin, puisqu’il y a le sentiment que Metz est un peu passé à côté d’un match dans lequel il n’y avait rien à perdre. Même s’il y a eu l’égalisation et que le PSG n’a pas gagné facilement, on a surtout vu que les Grenats n’ont pas créé grand-chose. On a surtout pu les voir défendre bas, presque « attendre » les Parisiens. Lesquels ont été supérieurs et c’est plutôt logique, mais il y avait sans doute l’envie avant la rencontre d’afficher une opposition plus « rude ». Cela aurait pu aider à sortir un peu de la période compliquée qui dure depuis plusieurs semaines. Là, Metz n’a fait qu’avancer dans ce sens. Il faudra vite se tourner vers la suite pour se relancer.

Au moins, le PSG a su assurer l’essentiel pour prendre la 1ere place et avancer sereinement vers sa demi-finale aller de la Ligue des Champion contre Manchester City mercredi. C’est bien ce que l’on retient de ce match, qui n’a pas toujours été passionnant.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires