Restez connectés avec nous
Montpellier/PSG - Congré regrette les "occasions" manquées, mais reconnait "la maîtrise" parisienne

Adversaires

Montpellier/PSG – Congré regrette les « occasions » manquées, mais reconnait « la maîtrise » parisienne

Ce samedi soir, le Paris Saint-Germain s’est imposé 1-3 contre le Montpellier Hérault Sport Club (retrouvez le résumé ici), pour le compte de la 13e journée de Ligue 1. Le PSG reste premier du championnat et engrange de la confiance avant de recevoir l’Istanbul Basaksehir, pour tenter de se qualifier pour les les huitièmes de finale de la ligue des champions la semaine prochaine. Pourtant, Paris s’est présenté avec une équipe fortement remaniée, mais sur le terrain, les joueurs ont livré un bon match dans l’esprit avec une belle victoire à la clef. Daniel Congré, défenseur de Montpellier de 35 ans, a regretté au micro de Canal+, les occasions manquées mais reconnaît que les Parisiens ont bien su garder le ballon.

 Congré « On pouvait les accrocher, on a eu des occasions »

« C’était proche et loin à la fois ?

On pouvait les accrocher, on a eu des occasions. On a manqué un peu de justesse, on se fait prendre sur un contre. Tant pis, la série s’arrête mais on doit garder le positif. Ils ont eu la maîtrise, il ne faut pas se le cacher. On a quand même fait un bon match, on aurait pu mener à la mi-temps. On va travailler pour que cela nous serve. Il aurait fallu plus de maîtrise à la perte du ballon pour créer du danger. Mais c’est difficile car on dépense de l’énergie pour récupérer le ballon. »

On comprend la frustration de Congré. Contre ce PSG là qui joue sur un fil, cela laisse toujours de la frustration quand les occasions ne sont pas concrétisées. Mais les Parisiens y sont pour beaucoup dans le résultat. Malgré l’équipe remaniée et la défense à 5, les joueurs de la capitale ont joué avec envie, et l’esprit d’équipe a bien été présent. Montpellier est un peu passé à côté de son match, et il n’en fallait pas tant devant les talents parisiens. Moise Kean, attaquant de 20 ans a encore marqué, un but tout en force.

Rafinha, a livré un gros match ce samedi soir. Il a touché beaucoup de ballons, il a eu peu de déchets et il a parfaitement fait le lien entre le milieu et l’attaque. C’est encourageant de voir Paris gagner de la sorte après un mois de novembre très compliqué. C’est un Paris tout en maîtrise, comme le dit Congré, et on le sait quand Paris a le ballon, il est très difficile pour son adversaire de trouver des solutions. Cela fait plaisir de voir le PSG qui monte en puissance, même si tout n’a pas été parfait. De plus, voir le club de la capitale qui maîtrise un match avec une équipe bis est forcement une bonne chose dans un calendrier démentiel, où les titulaires ont besoin de souffler de temps en temps.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires