Restez connectés avec nous
OM/PSG - Malleville "On s’est fait piétiner. Même les joueurs de Paris ont été étonnés"

Adversaires

OM/PSG – Malleville « On s’est fait piétiner. Même les joueurs de Paris ont été étonnés »

Il y a quelques jours, René Malleville, supporter marseillais intervenant sur PhocéenTv, nous expliquait que l’Olympique de Marseille allait faire vivre un calvaire au Paris Saint-Germain Classico. Aujourd’hui il a livré ses impressions sur la chaîne marseillaise à la suite de cette déculottée subie par son équipe favorite :

« Aujourd’hui, c’est un calvaire. Vous dire ma déception, ce n’est pas la peine. Vous devez être dans le même état d’esprit que moi. Je vous le dis franchement, j’ai mal à un endroit où je cicatrise mal. Ce qui me fait chier, c’est que la blessure va peut-être s’aggraver mercredi (contre Monaco en CDF). Quand je vois le spectacle offert par nos joueurs hier, je suis indigné. Je n’ai même pas envie d’être en colère. Je suis catastrophé. On s’est fait piétiner. Même les joueurs de Paris ont été étonnés. Ils en ont rajouté une petite couche. Je le dis aux joueurs, vous avez humilié les supporters. Vous devriez avoir honte. Aucun mouvement de révolte.

Quand je lis ce matin Rudi Garcia dire qu’on a attaqué ce match avec humilité, la voilà la raison. Il faut sortir les dents quand c’est comme ça ! Vous portez le maillot de Marseille ! C’est peut-être le maillot le plus prestigieux que vous porterez ! Sachant que certains seront mis hors concours cet été, ils se disent peut-être qu’ils s’en foutent. Il va falloir changer vite de mentalité. On risque de retomber à 10/15000 spectateurs avec ce genre de prestation. »

Beaucoup de paroles pour très peu de jeu et de combativité.

C’est donc un homme désabusé qui a livré son ressentiment sur la prestation des siens. Pourtant il claironnait avant le match expliquant que Marseille n’était pas Barcelone et que la prestation de Paris face aux Catalans ne lui faisait pas peur.

Force est de constater que sur le terrain on a rien vu du Marseille qui devait marcher sur Paris et comme il le dit lui même ils ont fait honte à leur club avec ce résultat qui est rentre dans l’histoire (1-5).

A trop vouloir jouer le match avant dans les différents médias, les Marseillais ont loupé le rendez-vous et ont été sévèrement puni. L’histoire a tendance à se répéter du côté marseillais.  Ils nous ont habitué ces dernières années à être très présent dans les médias avant les classicos, mais à la fin c’est très souvent Paris qui gagne.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Adversaires