Restez connectés avec nous
PSG/Auxerre - Pélissier «ce n’est pas le match de Paris qui compte le plus»
@Iconsport

Adversaires

PSG/Auxerre – Pélissier «ce n’est pas le match de Paris qui compte le plus»

Christophe Pélissier, entraîneur d’Auxerre (15e), était en conférence de presse ce vendredi avant la confrontation de dimanche contre le Paris Saint-Germain (1er) au Parc des Princes pour le compte de la 15e journée de Ligue 1 2022-2023 (coup d’envoi à 13h, diffusion sur Amazon Prime). Il a évoqué la préparation de ce match ainsi le plan tactique mis en place pour contrer cette équipe parisienne.

« Il faut que les joueurs le prennent comme du plaisir car c’est un peu une récompense de ce qu’ils ont fait l’année dernière en gagnant le droit de jouer ces matches-là. Après, pour moi, sur la série de trois matches, ce sont des conditions de difficulté extrême et on va voir comment on s’adapte à ça. Ça aura été trois styles de jeu différents et on pourra faire un petit bilan (…) ce n’est pas le match de Paris qui compte le plus sur le plan comptable mais dans l’état d’esprit et ce qu’on va montrer, c’est important. »

Pelissier «Il ne faut pas aller là-bas en victime, c’est ce que je dis aux joueurs depuis le début de la semaine»

« Il n’y a pas besoin d’accentuer sur les qualités adverses, même si on a identifié des choses à faire. Après, est-ce qu’on pourra les faire ? Le défi pour eux sera de les mettre en place et ça c’est excitant comme challenge. On axe que sur ça, il n’y a pas d’autre levier sur ce genre de match. Il ne faut pas aller là-bas en victime, c’est ce que je dis aux joueurs depuis le début de la semaine. Troyes est arrivé à les contrarier, pourquoi pas nous ? »

Pelissier «C’est surtout une préparation sur le plan mental car c’est difficile de jouer un match sans avoir le ballon quasiment. »

Un changement de système pour passer à 5 défenseurs ?

« La défense à cinq est une réflexion car il y a des situations où on peut être amené face à trois attaquants. On verra. Après, je les ai battus en jouant à cinq, j’en ai pris cinq en jouant à cinq (sourire). Après, même quand vous jouez à quatre, en fait vous jouez à six car les excentrés ne font que défendre. C’est comme ça, vous êtes dans vos 25 mètres car ils ont une telle maîtrise technique. C’est surtout une préparation sur le plan mental car c’est difficile de jouer un match sans avoir le ballon quasiment. », propos relayés par L’Yonne Républicaine.

Pour son dernier match de championnat avec la trêve qui mène à la Coupe du Monde, le PSG voudra l’emporter afin de terminer sur une bonne note et avec une première place au matelas confortable. Mais ce ne sera évidemment pas facile. Non seulement car la plupart des internationaux qui composent l’effectif voudront se préserver et éviter une quelconque blessure.

Mais aussi car la motivation est toujours difficile à aller chercher dans un dernier match dont les enjeux ne sont pas des plus importants. Pour l’AJ Auxerre c’est le moment idéal pour affronter le club de la capitale qui devrait très certainement aligner une équipe remaniée. L’un des objectifs cette saison du PSG est de terminer invaincue en championnat.

Espérons donc que l’équipe alignée arrivera au moins à aller chercher une victoire afin de poursuivre l’excellente dynamique qui s’est installée. Au terme du match il faudra ensuite attendre un mois et demi avant de les retrouver ce qui va être forcément très long pour les supporters parisiens qui prennent beaucoup de plaisir depuis le début de saison.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Adversaires