Restez connectés avec nous
PSG/Auxerre - Ekitike évoque son but, Galtier et Mbappé
@Iconsport

Ligue 1

PSG/Auxerre – Son premier but, le groupe, son temps de jeu, Ekitike se livre

Le Paris Saint-Germain recevait dans son antre le Parc des Princes, l’AJ Auxerre, pour le compte de la 15e journée de Ligue 1. Le dernier matchs des Parisiens avant la trêve internationale pour la Coupe du Monde 2022 s’est soldé par une lourde victoire des Rouges et Bleu (résumé vidéo PSG/Auxerre) 5-0. Hugo Ekitike, attaquant du club de la capitale et dernier buteur du jour, s’est arrêté au micro de Prime Video pour revenir sur la rencontre et son but.

Ekitike: « Je suis content de marquer mon premier but ici« 

Quelle émotion vous avez ressenti ?

Beaucoup beaucoup d’émotions. Sachant que en plus je marque ici au Parc des princes à la maison, voilà je pense que ça me délivre aussi même si j’aime pas dire cela. C’est quelque chose que j’attendais je suis content de marquer mon premier but ici.

« Je suis un joueur de collectif »

On sent que le groupe a envie que vous réussissiez ça vous a touché ?

On charrie beaucoup. On se chambre beaucoup avec d’autres joueurs. Il savait que j’étais à la recherche de mon but, que ça me fasse du bien et ça fait plaisir de voir que tout le monde est content. Je suis un joueur de collectif, j’aime passer des moments avec les autres que ce soit sur ou en dehors du terrain. Voilà c’est très plaisant.

Le coach vous a demandé de rien lâcher c’est ce que vous avez voulu lui montrer ?

Ça fait partie du football et de ma carrière. Il y a des moments bas et parfois des moments où. Quand tu es dans les matchs tu dois travailler j’ai pas lâché et quand j’ai du temps de jeu je montre au coach que je mérite ma place sur le terrain. Je dois encore gagner d’autres choses ici.

« Devant moi, j’ai quand même les 3 meilleurs joueurs du monde »

Est-ce que vous avez de l’espoir sur votre temps de jeu poste Coupe du monde ?

Non. C’est avec les performances du terrain et on doit s’adapter à ce que le coach a envie de faire. Devant moi, j’ai quand même les 3 meilleurs joueurs du monde. Il faut être patient il faut travailler il faut les observer. Je ne parle pas du temps de jeu avec le coach, j’ai joué aujourd’hui j’ai joué le weekend dernier, je pense que c’est pas mal.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Ligue 1