Restez connectés avec nous
PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants
@Iconsport

Ligue 1

PSG/Nice (2-1) – Messi precis, Mbappé l’impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Le Paris Saint-Germain, s’est imposé dimanche soir 2-1 contre Nice au Parc des Princes dans un match comptant pour de la 9e journée de Ligue 1 2022-2023 (résumé vidéo de PSG/Nice). Retrouvez les chiffres marquants de cette rencontre, avec des clefs de compréhension intéressantes.

Un match, des chiffres

0 – Soit le nombre d’arrêts de Donnarumma

2 – Nombre de ballons dans la profondeur pour le PSG

3 – Nordi Mukiele a gagné 3 duels aériens, un record pour le PSG

5 – Sur les 16 fautes parisiennes, 5 ont été faites par Hakimi

6/7 – Soit le nombre de longs ballons réussis pour Sergio Ramos (Record pour un Parisien)

8 – Soit le nombre de centres des Parisiens

9 – Soit le nombre de buts de Mbappé en sortie de banc avec le PSG en Ligue 1 (il détient le record avec Amara Diané

16 – Le PSG a fait 16 fautes (Nice 9)

12/4 – Soit le nombre de tirs du PSG et ceux de Nice

57.3 %/42.7 % – Soit la possession du PSG vs celle de Nice

Zones de jeu des trois attaquants

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Ce qu’on s’aperçoit ici, c’est qu’Ekitike a eu une influence moindre que les deux autres, ce qui semble logique. Mais ce qui marque surtout les esprits, c’est le positionnement d’Ekitike au moment de toucher ses ballons. Sa zone la plus forte est sur la ligne médiane et sinon, il a touché des ballons un peu de partout au cœur du jeu et un peu devant. Notons que Messi a une influence forte dans l’axe, Neymar sur le côté gauche. Ekitike n’a pas joué comme un avant-centre, il a trop dézoné.

Nombre de ballons touchés et zones d’actions

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Les deux équipes ont eu du mal à exister dans la surface adverse. On note la domination de Paris au milieu de terrain, mais on voit aussi que Nice a attaqué à gauche et donc que la défense côté droit parisienne a été le plus sollicité. Nice a aussi joué beaucoup de ballons dans sa propre surface.

Positions moyennes des joueurs

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

La tactique du PSG ressemble à un 6-4, Ruiz a joué très bas, Bernat n’a pas beaucoup pris son couloir, occupé par Neymar, et Hakimi a joué étrangement bas. Les deux pistons ont joué presque aux mêmes endroits que les défenseurs centraux axe droit et axe gauche. On peut se demander s’il n’y a pas doublon dans les zones de jeu. Bernat et Hakimi auraient dû être largement plus haut. Sinon, autant jouer dans une défense à 4 et mettre trois milieux.

Ekitike a joué trop bas, et la confusion se fait entre Vitinha, Messi et Ekitike qui sont tous concentrés à un endroit. Seul Neymar a étiré le jeu. Du coté de Nice, la tactique est plus claire, ce qui explique aussi le gros temps fort. Il va falloir pour Paris placer ses joueurs mieux que cela. Il y a clairement des zones vides et surtout, des joueurs qui se sont marchés dessus dans le jeu. On a vu beaucoup de passes courtes, sans intérêt, qui ne font pas avancer le jeu. Mais au regard du positionnement des joueurs les plus offensifs, il y avait peu de solutions.

Zones d’attaques

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Comme toujours, le jeu penche à gauche côté PSG ce qui explique que Nice a plus tenté de passé par la droite de la défense parisienne. Clairement, le côté droit est largement plus faible côté parisien. Dans le système à trois devant, Messi joue dans l’axe, Neymar à gauche et Ekitike dans l’axe assez bas. Comme Hakimi a joué bas, on peut dire que le côté droit est sous-utilisé encore une fois. Encore un axe de travail.

Des statistiques d’équipe

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Hormis Neymar et Messi qui comme à l’accoutumée sont ceux qui font le plus avancer les ballons, Sergio Ramos n’est pas loin, mais hormis ce trio qui a joué vers l’avant dans des proportions intéressantes, le reste de l’équipe stagne à un niveau assez faible. Cela correspond à l’impression générale d’une équipe qui se fait des petites passes sans grand intérêt et sans changement de rythme. À noter que parmi ceux qui sont à 2 passes vers l’avant, dans le camp de Nice de plus de 10 m, sont Mbappé et Mendes, des joueurs entrés en fin de match. Clairement, les entrées ont fait du bien.

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Sans Verratti, le maitre du soir est Sergio Ramos et presque Neymar. Les deux joueurs ont été omniprésents. Messi a touché 44 ballons de moins que Neymar. Ekitike n’a touché que 25 ballons en 60 minutes contre 26 pour Mbappé en 30 minutes. Là encore, la différence entre titulaire (Mbappé) et son challenger (Ekitike) a tourné au bénéfice du premier.

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

2 joueurs en dessous de 80 % de passes réussies, c’est trop. Pour Mbappé, on peut dire que c’est plus habituel, il est attaquant, il prend des risques, mais pour Hakimi, c’est clairement une statistique en sa défaveur. Il faut relativiser les chiffres de certains joueurs qui n’ont pris aucun risque, Fabian Ruiz par exemple. Comme toujours, Marquinhos et Ramos sont extrêmement propres. C’est encore plus vrai pour Ramos qui a touché beaucoup de ballons et qui détient le record de passes longues. Il n’a pas fait que des courtes passes, il a proposé des choses.

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Beaucoup de rouge dans ce graphique, c’est synonyme de nombreux dribbles ratés. Seul Messi s’en sort bien, voire Mbappé (en seulement 30 minutes. Neymar a tenté, mais peu de réussite, Bernat aussi. Messi est au-dessus du lot dans ce registre.

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Pas de passes clefs pour Neymar, une première depuis 20 matchs. Messi une seule, c’est peu. À noter que Sarabia s’est montré en faisant deux passes clefs avec quelques minutes de temps de jeu. Le PSG a manqué de tranchant pour créer des situations dangereuses.

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Là encore, rien de très significatif, si ce n’est que les Parisiens ont peu taclé et peu réussi. Mukiele est celui qui a le plus tenté, mais n’a pas eu plus de réussite que cela. À noter le bon travail d’Ekitike qui à défaut d’attaquer, il a au moins défendu dans ce match.

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Peu de tirs cadrés, 4, c’est un total qui ne permet pas au PSG d’être plus dangereux que cela. Neymar n’a pas cadré, Ekitike n’a pas tiré. On note le 100 % de réussite pour Mbappé qui sauve le match, 1 tir, 1 cadré, 1 but.

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Le PSG ne s’est pas ménagé pour presser son adversaire, mais il y a tellement peu de réussite que cela confirme que les Rouge et Bleu ont été assez en retard. Ils ont mis de la bonne volonté, mais 13 pressings ratés pour Mukiele; 19 pour Hakimi 15 pour Ruiz (0 réussi) ou encore 15 pour Vitinha, on est loin de l’équipe qui récupère des ballons après pressing, pourtant une donnée importante du jeu demandé par Galtier.

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

C’est habituel, Neymar a perdu 27 ballons, c’est le record pour un Parisien et de loin. Messi n’est pas en reste avec 17 ballons perdus. Du côté de Vitinha, son total est assez élevé ce qui explique aussi son début de match très poussif et enfin, Hakimi, déjà peu présent sur son côté, à raté perdu beaucoup de ballons (11). Heureusement, Ramos (3) et Marqunhos (0) ont été propre, ce qui a permis au PSG de ne pas trop se mettre en danger. Mais attention, Mukiele qui a fait un plutôt bon match a perdu 8 ballons. Pour un défenseur central, c’est trop.

 

PSG/Nice (2-1) - Messi precis, Mbappé l'impact player, Ramos le taulier : les chiffres importants

Au niveau des duels, le PSG n’a pas été exceptionnel. On note la grosse qualité de Mukiele dans ce domaine et bien sûr, comme souvent, Neymar et Messi ont plutôt été bons. Pour le reste, il y a beaucoup de raté. Ekitike est dans le positif dans le rapport ratés/réussis, c’est le seul avec Mukiele. Messi est juste à 50 % de réussite. On note le 3/3 de Marquinhos qui fait du bien.

 

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1