Restez connectés avec nous
PSG/Nice - Brisard arbitre du match, peu de jaunes mais beaucoup de rouges
@Iconsport

Ligue 1

PSG/Nice – Brisard arbitre du match, peu de jaunes mais beaucoup de rouges

Ce samedi, dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1 2022-2023, le Paris Saint-Germain affrontera Nice au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ Sport360). L’arbitre de la rencontre a été choisi, il s’agira de Jérôme Brisard (36 ans). Lequel a une expérience qui se développe en Ligue 1, avec 109 matchs.

L’homme au sifflet sera assisté par Alexis Auger et Valentin Evrard. Quant au rôle de 4e arbitre, il sera occupé par  Benjamin Lepaysant. Et l’assistance vidéo sera assurée par Jérémy Stinat et Alexandre Castro.

Avec M. Brisard au sifflet, on peut s’attendre à ce que les cartons jaunes soient très peu distribués durant la rencontre. En effet, alors que la moyenne nationale par rencontre est de 3,68 (écart type de 0.33), l’arbitre de samedi a donné 3,35 jaunes par match en moyenne dans toute sa carrière en Ligue 1 (chiffres Transfermarkt). Une moyenne particulièrement basse, qui peut laisser espérer que l’arbitre passe par le dialogue sans oublier les fautes.

L’homme au sifflet ce samedi est en revanche bien plus sévère du côté des exclusions, puisqu’il a une tendance très élevée pour ce qui est de distribuer des cartons rouges directs. En effet, Brisard est à 0,23 exclusion par match dans sa carrière alors que la moyenne nationale par rencontre est aussi de 0,17 (écart type de 0.06). Il n’est visiblement pas question d’une clémence particulière de sa part.

Enfin, Jérôme Brisard n’a pas pour habitude d’exclure un joueur après son premier carton jaune, puisqu’il a donné un second avertissement au même joueur 0,06 fois par match en moyenne. Ce qui est bien plus bas que la moyenne nationale, qui se situe à 0,08 (écart type de 0,04). Ce qui va avec une faible tendance aux jaunes dans un premier temps, sans hésiter visiblement à passer directement au rouge. Et il n’a sans doute pas peur non plus de donner le second jaune. Enfin, pour ce qui est des penaltys, l’homme au sifflet samedi est plus haut que la moyenne avec 0,39 penalty sifflé par match, alors qu’en Ligue 1 la moyenne est à 0,33 (écart type de 0,10).

PSG/Nice - Brisard arbitre du match, peu de jaunes mais beaucoup de rouges

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1