Restez connectés avec nous
PSG/Reims - Galtier en conf : insuffisance, concurrence, Verratti et mercato
©Iconsport

Ligue 1

PSG/Reims – Galtier en conf : insuffisance, concurrence, Verratti et mercato

Christophe Galtier, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est arrêté en conférence de presse après le match nul 1-1 face à Reims (résumé vidéo PSG/Reims) ce dimanche au Parc des Princes dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1 2022-2023. Il a évoqué les trop nombreux manques de son équipe, la nécessité d’une réaction avec plus de « concurrence », l’importance de Marco Verratti (milieu de 30 ans) et le mercato.

Galtier « nous n’avons rien proposé d’intéressant »

Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ce dimanche soir dans votre équipe ?

On n’a pas été au niveau en première période. On a été pris par une bonne équipe qui est sur une bonne dynamique. Mais nous n’avons rien proposé d’intéressant, très peu de mouvements, très peu de jeu vertical, on mettait du temps à sortir la balle. Il fallait trouver plus de verticalité pour casser le pressing rémois.

On a manqué de rythme, on a connu du déchet technique et rapidement l’équipe s’est coupée en deux. Cela a rendu le match difficile pour nous. Donc on ne peut pas se satisfaire de ce qui a été fait. En deuxième période, j’ai modifié l’animation au milieu pour trouver plus de densité à l’intérieur du jeu et avoir plus de verticalité. J’avais décidé de rapprocher Neymar de nos deux attaquants.

Galtier « on aurait dû avoir plus de maîtrise compte tenu de l’expérience sur le terrain. »

Il semblait que c’était mieux, on a ouvert le score, malheureusement on n’est pas resté longtemps à 11 contre 11. Mais même à 10, on a eu des situations qui auraient pu nous mettre à l’abri avec un 2e but, mais on n’y est pas arrivés. Il a fallu amener de la fraîcheur au milieu. Et puis à la 96e minute, de manière incroyable, on n’a pas de maîtrise, on a le ballon dans les pieds il reste 20 seconde à jouer et on se prend un ballon dans la profondeur au milieu de la défense alors qu’on aurait dû avoir plus de maîtrise compte tenu de l’expérience sur le terrain.

Galtier « C’est insuffisant quand on est le PSG. »

Votre équipe n’a pris que 4 points en 2023. Êtes-vous inquiet ?

Inquiet, non. On est déçus de nos prestations. On ne va plus se réfugier derrière le calendrier et la période post-Coupe du Monde. Ça fait quelques semaines que nous sommes tous là ensemble et les prestations ne sont pas au niveau de la première partie de saison.

Il faut continuer à travailler, beaucoup travailler, mais aussi trouver des solutions de manière collective et de manière individuelle avoir des prestations supérieures à ce que nous avons actuellement. C’est insuffisant quand on est le PSG.

Galtier « J’ai des joueurs de haut niveau qui ne peuvent pas accepter d’être à ce niveau depuis le début de 2023. »

Quel est votre diagnostic sur ce qui se passe ? Est-ce qu’il y a une crise de confiance ?

Je ne pense pas qu’il y ait une forme de crise de confiance. Peut-être une crise de suffisance. Toute l’exigence que nous avions lors de la 1ere partie de saison s’est déréglée pour différentes raisons. On a du mal à redémarrer sur cette exigence, sur le fait de jouer en équipe quand on a le ballon ou non.

Il y avait des choses intéressantes, même si tout n’était pas parfait, mais actuellement on ne retrouve pas cela. C’est mon travail. J’ai des joueurs de haut niveau qui ne peuvent pas accepter d’être à ce niveau depuis le début de 2023.

Galtier « Il y a des décisions à prendre pour recréer de la concurrence. »

Vous avez l’impression d’être entendu par les joueurs ? Il va falloir prendre des décisions différentes ?

Evidemment, quand on est entraîneur on ne peut pas être satisfait par ce qui se passe de façon collective et individuelle. Il y a aura des décisions à prendre. J’échange tous les jours avec mes joueurs. Cette semaine, ils ont bien travaillé tous ensemble mais ça ne s’est pas vu sur le terrain.

On ne peut pas se satisfaire de la performance et des points pris. Il y a des décisions à prendre pour recréer de la concurrence. Nous sommes tombés dans une zone de confort dont on a du mal à sortir. Il va falloir se secouer.

Galtier « on doit trouver d’autres solutions pour être plus performant quand il n’est pas là. »

Existe-t-il un PSG avec et sans Marco Verratti ?

Tout le monde connaît l’importance de Marco dans l’équipe, il le prouve depuis plus de dix ans. Il a cette capacité à bien défendre et à vite ressortir le ballon donc il nous fait défaut. Mais je ne peux pas me réfugier derrière son absence. Il ne peut pas jouer 70 matchs dans une saison, on doit trouver d’autres solutions pour être plus performant quand il n’est pas là.

Et Milan Skriniar va-t-il rejoindre le PSG avant le 31 janvier ?

Skriniar est un joueur de l’Inter et je n’ai pas à commenter son futur.

Galtier « vous savez que le club travaille sur la venue d’au moins un joueur. »

Quelle fin de mercato ?

Il reste 48 heures. Vous lisez, vous écrivez, vous savez que le club travaille sur la venue d’au moins un joueur. Mais il existe des contraintes avec le fair-play financier. Un entraîneur aime avoir un renfort quand il y a un départ. Je ne sais pas s’il arrivera. Mais c’est un groupe de qualité. Il faut que chacun retrouve son niveau très rapidement.

Publicités
Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

     

Derniers articles

Publicité

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Ligue 1