Restez connectés avec nous
PSG/Troyes - Jean-Louis Garcia "Il y a un mélange de fierté et de frustration"

Adversaires

PSG/Troyes – Jean-Louis Garcia « Il y a un mélange de fierté et de frustration »

Jean-Louis Garcia, entraîneur de l’ESTAC, est revenu sur la défaite contre le Paris Saint-Germain (2-0, 15e journée de Ligue 1) face aux médias (propos relayés par L’Equipe). Il a noté l’excellent match de son équipe, même si elle a malheureusement craqué face au talent des Parisiens et notamment Neymar (attaquant de 25 ans).

 » On a cru réaliser un bon résultat. Bien entendu, il y a un peu de frustration. Il y a un mélange de fierté et de frustration. On a fait le match qu’il fallait pour embêter cette équipe et Paris peinait de plus en plus avant que Neymar ne fasse la différence sur sa qualité individuelle. Ce soir, je suis fier du comportement de mon équipe, on a montré un vrai visage dans l’aspect défensif, une envie de courir ensemble, de se couvrir les uns les autres face au talent parisien.

je voulais qu’on montre que nous ne sommes pas en Ligue 1 par hasard.’

Il nous a manqué un petit quart d’heure. Je voulais qu’on soit à la hauteur de l’événement, on vient de gagner deux matches de rang à la maison face à deux belles équipes, et sur ce match exposé je voulais qu’on montre que nous ne sommes pas en Ligue 1 par hasard. « 

Neymar est l’homme du match pour le PSG avec 1 but et une passe décisive. Même s’il a mis un peu de temps à rentrer dans le match, il a débloqué la situation après avoir guidé son équipe offensivement pendant toute la seconde mi-temps. Au delà de l’aspect statistique, c’est lui qui a amené le danger et on l’a même vu faire un vrai pressing et quelques retours défensifs.

Certains médias l’ont dit malheureux à Paris, mais il a démontré son envie de gagner avec ce club. Neymar a été décisif, spectaculaire, provoquant de nombreuses actions et a sorti le PSG d’une soirée très difficile. Après à peine 6 mois au PSG, son prix est devenu une banale anecdote.

Sauf pour Troyes évidemment, qui peut être déçu du résultat. Le point semblait inespérable avant la rencontre, mais les minutes passant il y avait de quoi y croire. Bravo à cette équipe pour sa belle défense, avec notamment une très bonne anticipation et beaucoup de solidarité. Malheureusement pour l’ESTAC, Paris s’est renforcé cet été avec une arme qui lui permet de se sortir de ces rencontres plus compliquées.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires