Restez connectés avec nous
Damien Degorre, journaliste, était présent dans L'Équipe du Soir ce jeudi soir, il a notamment évoqué le dossier Kylian Mbappé, attaquant de 23 ans, dont la prolongation traîne. Invité à réagir à la rumeur selon laquelle le PSG lui proposerait un salaire plus gros qu'à Neymar ou Lionel Messi, attaquants de 30 et 34 ans, Degorre estime que ce serait "une véritable preuve d'amour ", et ce, malgré le fait que le clan Mbappé clame que de n'est pas une question d'argent. Degorre s'interroge sur ce que signifie vouloir être au cœur du projet et estime que même le clan Mbappé n'a peut-être pas la réponse. A moins que ce soit une histoire d'argent. « Son clan, depuis le début, explique que ce n’est pas une question d’argent. Après, est-ce qu’il faut les croire, ne pas les croire…Le tout n’est finalement pas tant la valeur absolue, que la valeur relative. Le principal, je pense, étant d’avoir un plus gros salaire que Neymar et Lionel Messi. Ce serait un vrai témoignage de la part du club, une véritable preuve d’amour. Degorre "Peut-être même que le clan Mbappé n’avait pas encore déterminé ce que c’était d’être au cœur du projet" Quand on avait vu à l’époque Leonardo avec José Barozo et qu’on lui avait demandé ce que c’était d’être au cœur du projet, là j’avoue qu’on avait eu une sorte de blanc dans sa réponse. Et peut-être même que le clan Mbappé n’avait pas encore déterminé ce que c’était d’être au cœur du projet. » On est encore dans le flou. Parce que Degorre évoque une rumeur et on se méfie de cela. Si effectivement Mbappé se voit proposer le plus gros salaire du club, devant des monstres sacrés, c'est une sacrée nouvelle. Mais on nous répète que ce n'est pas une histoire d'argent que Mbappé a envie d'être au cœur du projet. Mais on a jamais eu plus d'informations sur ce que cela signifie. À juste titre, Degorre s'interroge si être au cœur du projet n'est pas finalement une question financière. Parce que si Mbappé devient le plus gros salaire du club, il prend automatiquement de l'importance dans le club.  Si on associe cela avec des garanties sportives évidentes, alors on n'est peut-être pas loin des demandes du Kid de Bondy. Mais attention, la rumeur a vite été balayée aussi. La piste de réflexion reste importante sur ce sujet, car on essaye toujours de comprendre quelles seraient éventuellement les attentes du numéro 7 parisien. C'est totalement flou.  Mais d'un côté, il rêve du Real Madrid, de l'autre, il veut écrire l'histoire avec le PSG en étant le joueur principal de l'équipe, alors comme il l'a dit lui-même, il s'exprimera et fera son choix. Le PSG essaye tout ce qu'il peut et s'il y parvient, on ne serait pas loin d'un des plus gros rebondissements dans l'histoire du football, tant un départ apparaît comme la priorité depuis un an.
©IconSport

Mercato

Mbappé, le PSG « aidé » par le nouveau Fair-Play Financier

Kylian Mbappé, attaquant de 23 ans du Paris Saint-Germain dont le contrat s’arrête en juin 2022, n’a toujours pas fait un choix pour son avenir. Alors les rumeurs continuent, avec le Real Madrid qui est généralement placé en favori dans ce dossier. Ce mardi, L’Equipe a évoqué ce dossier avec un angle un peu différent de ces derniers jours. En effet, sans tenter d’affirmer que le joueur a une préférence pour une signature à Paris ou dans un autre club, le journal souligne que la nouvelle formule du Fair-Play Financier qui devrait être validée dans les prochains jours devrait être une aide pour le PSG.

« Pile-poil pour les deux années de prolongation agrémentées discutées entre les dirigeants parisiens et le clan Mbappé. »

« Dans la nouvelle mouture du contrôle économique des clubs européens, il est en effet prévu un net assouplissement du principe de base : ne pas dépenser plus que ses revenus réels, sans possibilité pour les actionnaires de combler les trous en cas de besoin (avec simplement une tolérance de 30 millions d’euros de déficit sur trois exercices comptables).

À l’avenir, ce seuil va être doublé, passant à 60 millions d’euros (avec une garantie de l’actionnaire), ce qui offre aux « nouveaux entrants » tels que le PSG une marge de manœuvre appréciable.

Il est également prévue la mise en place d’une sorte de « salary cap » inspirée des sports américains. Les clubs ne pourront pas dépenser, en salaires notamment, plus de 70 % de leurs revenus. Mais ce changement n’interviendra pleinement qu’à l’horizon 2025, avec une période d’adaptation favorable au PSG puisque les clubs pourront aller jusqu’à 90 % en 2023 et 80 % en 2024. Pile-poil pour les deux années de prolongation agrémentées discutées entre les dirigeants parisiens et le clan Mbappé.

« Un atout que tous les clubs, même « grands », n’ont pas. » »

Enfin, dans les nouveaux critères, qui vont entrer en vigueur la saison prochaine, figure une vraie prise en compte des dettes des clubs. Si l’un d’entre eux présente un résultat financier négatif, il aura l’obligation de réduire chaque année son endettement de 10 %. Contrairement à d’autres, Paris peut dépenser sans emprunter. Un atout que tous les clubs, même « grands » (le Barça cumule, par exemple, 1,3 milliard d’euros de dettes), n’ont pas. »

C’est un point qui est en effet pas inintéressant, puisque le PSG a au moins une certaine marge dans sa négociation. Cela ne permet pas pourtant de faire « n’importe quoi ». Il faut garder une certaine mesure dans l’offre, car Mbappé n’est pas le seul dossier à boucler pour Paris cet été. Il faut aussi penser à un recrutement complet pour avoir une équipe tout à fait capable de remplir tous les objectifs de jeu et résultats.

Mais Paris peut se permettre un vrai effort financier, un élément qui compte dans toutes les négociations. Même si ce n’est pas le seul, évidemment. Mbappé veut être dans un projet qui lui permet de gagner collectivement et de briller individuellement. Mais avec un peu plus de marge, le PSG peut aussi négocier avec d’autres joueurs pour se renforcer et convaincre le jeune attaquant de son potentiel pour les années à venir.

En tout cas, les discussions continuent et il reste de l’espoir pour le PSG. Sans qu’il y ait la moindre certitude pour le moment. Un départ reste une vraie possibilité. Attendons pour en savoir plus. Au moins, le dénouement approche enfin.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Mercato