Restez connectés avec nous
Mercato - "Au PSG, certains considèrent déjà l’arrivée de Tuchel comme bouclée", selon l'Equipe

Mercato

Mercato – « Au PSG, certains considèrent dĂ©jĂ  l’arrivĂ©e de Tuchel comme bouclĂ©e », selon l’Equipe

Unai Emery ne devrait plus ĂŞtre l’entraĂ®neur du Paris Saint-Germain la saison prochaine. En fin de contrat Ă  l’issue de cet exercice, le technicien basque ne serait vraisemblablement pas prolongĂ©. Ainsi les Parisiens travailleraient depuis plusieurs semaines sur sa succession et deux noms semblent enfin Ă©merger : ceux des entraĂ®neurs allemands Joachim Löw et Thomas Tuchel.

Il y a quelques jours, c’est le quotidien allemand Bild qui affirmait avec force que l’ancien entraĂ®neur du Borussia Dortmund Thomas Tuchel Ă©tait en contact très avancĂ© avec le club de la capitale et qu’il Ă©tait mĂŞme en train de chercher l’identitĂ© de son futur adjoint en vue d’une prise de poste sur le banc parisien. Selon l’Ă©dition du jour de L’Equipe, il est effectivement en pĂ´le position.

« Alors que les contacts s’intensifient avec Thomas Tuchel, le nom de Joachim Löw traverse aussi l’esprit des dirigeants parisiens. C’est à Doha que l’identité de l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund a émergé alors qu’Henrique avait amorcé des contacts avec l’entourage de Conte avant de glisser sur la table les noms de deux de ses compatriotes (Villas-Boas et Paulo Fonseca). Neymar, lui, poussait pour le sélectionneur brésilien Tite, et Silva, Verratti ou Motta auraient vu d’un bon œil un retour d’Ancelotti. […] »

En cas d’Ă©chec sur le dossier Tuchel, le nom du sĂ©lectionneur allemand Joachim Löw est Ă©galement citĂ©. Cependant, ce dernier est pris par le Mondial 2018 en Russie et ne pourrait pas venir s’occuper du PSG avant la fin de la compĂ©tition. De quoi laisser un peu d’avance Ă  son compatriote qui semble bien parti pour dĂ©crocher la succession d’Emery.

« Mais il a un concurrent de taille »

« Au PSG, certains considèrent déjà l’arrivée de Tuchel comme bouclée. Il présente l’avantage d’être libre et parle plutôt bien le français. […] Mais il a un concurrent de taille, Joachim Löw. Le sélectionneur, qui a une clause pour se libérer de son contrat à l’amiable avec sa fédération (il est lié jusqu’en 2020), ne maîtrise pas le français, ce qui serait problématique, et il ne serait pas disponible avant la deuxième quinzaine de juillet si son équipe allait en finale de la Coupe du monde, ce qui l’est tout autant. »

Bien qu’Ă©tant uniquement en Mars, les dirigeants du PSG s’activent sans doute ardemment en coulisse pour dĂ©nicher un entraĂ®neur capable de faire franchir un palier supplĂ©mentaire Ă  cette Ă©quipe parisienne. Jeune coach de 44 ans, Thomas Tuchel pourrait ĂŞtre celui-ci, d’autant qu’il a l’avantage maĂ®triser le français. Cependant, on a dĂ©jĂ  bien vu que ce dossier change très vite dans les mĂ©dias et qu’il faut rester prudent. Hier, RMC expliquait que le prochain entraĂ®neur ne serait ni italien ni libre, ce qui Ă©limine Tuchel…

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Mercato