Restez connectés avec nous
Mercato- Candreva inatteignable, une bonne nouvelle pour Pastore

Mercato

Mercato- Candreva inatteignable, une bonne nouvelle pour Pastore

   Vu l’impossibilité de recruter Eden Hazard, le Paris-Saint-Germain s’est vraisemblablement tourné vers un plan B en la personne d’Antonio Candreva, auteur d’un plutôt bon Mondial pour le moment. Seulement, la Lazio de Rome est opposée à son départ. Ce qui peut ravir Javier Pastore, qui disposera peut-être d’un peu plus de temps pour enfin confirmer.

   J. Pastore est la première grosses recrue des qataris au PSG, pour une somme de 42 millions d’euros, seulement, malgré un début impressionnant, le joueur semble en difficulté, par moments. Et c’est bien ce qui est le plus gênant avec ce joueur, quelque soit son poste, tout dépend de sa forme du jour. Capable d’humilier Chelsea, il peut aussi être transparent contre Evian. Un vrai casse-tête pour Laurent Blanc, qui ne sait jamais comment l’argentin jouera son match. Il représente donc une forme de prise de risque au moment de faire la composition. Pourtant, il est bien capable de jouer au milieu ou plus en attaque, avec une précision de passe, notamment, qui est impressionnante. Alors que son cas divise les fans, le PSG chercherait à recruter un ailier sur ce mercato, bien qu’il puisse joueur au milieu de terrain, ce secteur est déjà bien fournis par 4 internationaux (M. Verratti, T. Motta, B. Matuidi, Y. Cabaye) et il pourrait donc s’inquiéter pour son temps de jeu. Seulement, alors qu’il a manifesté à plusieurs reprises son envie de rester « jusqu’au bout », espérant même être « le dernier à partir du PSG », il se pourrait bien que Laurent Blanc n’est pas beaucoup de choix. Déjà, parce que l’arrivé d’un ailier permettrait de remplacer numériquement le départ de Jérémy Ménez et donc laisserait encore un peu de place pour J. Pastore, ensuite parce que le PSG semble être bloqué dans ses dossiers prioritaires. En effet, en plus de l’échec E. Hazard, A. Candreva devrait rejoindre la liste des pistes qui n’ont pas abouties pour les franciliens. Ainsi, le président de la Lazio, Claudio Lolito, a déclaré au micro de Rai que son joueur « n’est pas à vendre ». A moins peut-être « pour 100 millions d’euros », une somme bien sûre exagérée pour ce joueur, certes talentueux, qui sert à fermer la porte à toutes propositions. Reste à savoir si le PSG a un argument percutant pour faire pencher la Lazio, ou si un autre dossier avance discrètement afin de trouver une solution au plus vite. Pour le moment, il semble que El Flaco disposera d’au moins 6 mois de plus pour s’imposer au sein de l’effectif, au plus grand plaisir des parisiens, pourquoi pas dans un 4-4-2, en 10, demandé par Edinson Cavani, son ancien partenaire à Palerme.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato