Restez connectés avec nous
Mercato - L'attente et les doutes des Titis du PSG
©Iconsport

Mercato

Mercato – L’attente et les doutes des Titis du PSG

Ces dernières années, les critiques envoyés au Paris Saint-Germain pour la gestion de ses jeunes sont récurrentes. C’est d’autant plus le cas cette saison, avec plusieurs Titis qui n’ont eu finalement que très peu de place dans les matchs professionnels alors qu’il y avait eu l’espoir de les voir jouer davantage. Ce qui continue sur cette fin de saison alors que le titre est acquis. Le Parisien revient ce lundi sur cette situation avec des joueurs qui attendent des signes plus positifs. Notamment Ayman Kari (milieu de 17 ans), Xavi Simons (milieu de 19 ans) et El Chadaille Bitshiabu (défenseur central qui aura 17 ans le 16 mai).

« Cela n’est pas de nature à rassurer les entourages de jeunes en pleine négociation »

« Certains s’étonnent aujourd’hui de l’intégration de profils comme Ayman Kari, par exemple. Le milieu de 17 ans en fin de contrat aspirant au PSG réalise une saison pleine dans sa catégorie. Il donne sa priorité à une prolongation mais n’est apparu que par bribes aux entraînements de l’équipe fanion. Au sein du club de la capitale, on l’explique par une volonté de garder un collectif resserré en haut, avec les meilleurs éléments susceptibles de jouer à l’instant T, sous les ordres de Pochettino. Même si cela n’est pas de nature à rassurer les entourages de jeunes en pleine négociation pour prolonger ou non l’aventure.

Bitshiabu et Simons dans le doute.

Après le clasico remporté contre l’OM (2-1), l’entraîneur parisien a fait savoir qu’il donnerait du temps de jeu aux titis une fois le titre acquis. Il a rétropédalé à la Meinau « C’est très important de respecter l’adversaire. Quand on affronte une équipe comme aujourd’hui, qui joue pour l’Europe, c’est important d’être pro et essayer de mettre la meilleure équipe », s’est-il défendu après le match. Des mots qui trouveront un écho particulier auprès de Xavi Simons, qui attend des garanties sportives avant de prolonger.

Cet argument aura du mal à tenir pour les trois derniers matchs contre Troyes, Montpellier et Metz. Bitshiabu, qui vient d’être convoqué pour l’Euro U 17 (16 mai-1 er juin) s’interroge, alors que le Bayern Munich lui fait la cour malgré un contrat jusqu’en 2024. »

Comme toujours, on reste prudent quant aux détails avancés par le quotidien francilien sur la position exacte de chaque joueur. Il est toujours difficile d’avoir des certitudes alors que ce sont des réflexions compliquées pour eux et leurs entourages. Cependant, il est assez facile de penser que les Titis du PSG se posent des questions sur leur avenir alors qu’ils n’ont eu que très peu de place ces dernières années.

Cela a été d’autant plus marquant cette saison, avec plusieurs jeunes qui semblent avoir les qualités pour obtenir des opportunités. D’ailleurs, Simons et Edouard Michut (milieu de 19 ans) qui ont été intéressants quand ils ont pu jouer. Et il y a eu des vagues d’absences importantes dans l’équipe première, sans que les jeunes aient des chances en plus. Il y a toujours eu quelque chose pour que Pochettino les laisse de côté, même avec 5 changements possibles.

Maintenant, ils restent plutôt jeunes et il y a encore du temps pour l’avenir. Surtout, il devrait y avoir du changement pour la suite. Avec un nouvel entraîneur et un projet redessiné, peut-être que les Titis auront un peu plus de place. Il faut espérer qu’ils y croient pour éviter qu’ils se tournent vers d’autres clubs. Notamment Simons, qui est en fin de contrat.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Mercato