Restez connectés avec nous
Anciens - Mike Maignan: "Zlatan m'a déjà mis une sauce. Je lui ai dit 'attaquant de merde' ."

Anciens

Anciens – Mike Maignan: « Zlatan m’a déjà mis une sauce. Je lui ai dit ‘attaquant de merde’ . »

Mike Maignan (actuel gardien du LOSC, passé par le centre de formation du Paris Saint-Germain entre 2009 et 2015) s’est confié à France Football pour une interview exclusive, dans laquelle il évoque son poste et son environnement. L’occasion aussi pour le gardien lillois (également appelé chez les Bleus) de revenir sur sa relation avec ses anciens coéquipiers parisiens, et plus précisément Zlatan Ibrahimovic (entre 2012 et 2016 au PSG).

« Même si on n’est pas en contact aujourd’hui, je l’aime de ouf. Il est vrai. Il dit ce qu’il a à te dire en face. Mais quand tu dis certaines choses, il faut faire attention, toi aussi tu n’es pas parfait.

Zlatan m’a déjà mis une sauce. Et je lui ai répondu.

Si pour certains ce n’était pas normal parce que j’étais le jeune de 17 ans, pour moi ça l’était. A l’entraînement, Zlatan tire, la balle va à 400km/h et elle passe. C’était facile pour lui. Il était dans la surface et il a placé le ballon avec puissance. Les Buffon, Julio César, qu’il a eus en face de lui, n’ont pas arrêté ces ballons-là. Il me dit « gardien de merde ». Là pour moi, il n’était pas correct. L’action d’après, il revient, frappe mais je l’arrête. Ah… (il sourit) j’étais obligé de lui répondre. Je lui ai dit « attaquant de merde ». Il m’a regardé, n’a rien dit et, une fois rentré au vestiaire, il m’a checké. Il m’a dit c’est bien, j’aime comment tu es, j’aime ta personnalité. Déjà que je l’aimais, ça m’a encore plus fait kiffer cette personne. »

Du Zlatan dans toute sa splendeur

On reconnaît parfaitement Zlatan Ibrahimovic dans la description que Mike Maignan fait de lui. C’est un joueur qui aime quand on le défie. Il a besoin d’adversaires ou de coéquipiers comme lui, qui osent répondre. C’est pour cela que Zlatan fait parler de lui. Soit on le prend au premier degré et dans ce cas-là on le trouve insupportable. Soit on rentre dans son jeu, on comprend son personnage et alors, on ne peut que l’adorer.

Un caractère qui nous manque

C’est peut-être ce qu’il manque au PSG actuel. Certes, certains diront — et à juste titre — qu’il n’a pas non plus réussi à faire passer un cap au club de la capitale en Ligue des Champions. Néanmoins, on sera tous d’accord pour affirmer que ce type de personnalité semble beaucoup manquer au caractère de l’équipe dans les grands matchs. Des joueurs qui n’inspirent pas la peur comme ça a trop été le cas ces dernières années en Coupe d’Europe.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens