Restez connectés avec nous
Mendy « C’est une défaillance collective avant tout »

Anciens

Mendy « C’est une défaillance collective avant tout »

Dans les colonnes de Goal, l’ancien joueur du Paris Saint-Germain, Bernard Mendy, est revenu sur la défaite et l’élimination du PSG face au FC Barcelone 6-1 en 8éme de finale de Ligue des Champions. 

« On peut toujours parler du système de jeu, des consignes du coach ou de la volonté de faire quelque chose tous ensemble. Je pense que tous les joueurs ont été tétanisés. Quand on voit le match de Verratti qui a l’habitude de toujours bien ressortir les ballons… »

Aucune individualité au niveau ?

« À part Cavani qui a marqué le but qu’il fallait et qui pressait. Tous les joueurs expérimentés et tous les leaders sont passés au travers. Il y a l’entrée de Di Maria qui n’a pas été mauvais mais qui doit la mettre ou la donner à Cavani sur son énorme occasion. »

C’est le Barça qui a complètement fait déjouer Paris ?

« Luis Suarez les a fait déjouer. Avec son expérience, il a été sur tous les ballons, il gueulait dans tous les sens et sur tout le monde. Marquinhos n’était pas serein. Meunier qui a fait un super match à l’aller n’a pas existé face à un Neymar des grands jours. »

Les faits de jeu peuvent expliquer cette défaite ?

« Non parce qu’au delà de ça, ils sont tous restés derrière. Même si dans ton plan de jeu tu sais que tu vas subir, normalement tu as les armes pour répliquer. Avec sa vitesse, Lucas aurait dû poser des problèmes mais il a perdu la quasi totalité des ballons qu’il a touché. Ce qui est terrible, c’est qu’ils n’ont jamais su garder le ballon plus de 5 secondes. C’est une défaillance collective avant tout. »

Tout a échoué dans ce match retour, les Parisiens ont réalisé le pire match de l’ère QSI et permettent aux barcelonais de réaliser cette  » remontada  » historique. Les cadres n’ont pas su tenir leur rôle dans ce match, tous les joueurs étaient liquéfiés dés la première minute de jeu et cela s’est poursuivi tout au long de la rencontre.

Il y a aussi ces décisions arbitrales qui ont coûté très cher, le PSG aurait pu se qualifier avec un bon arbitrage, mais cela ne veut pas dire que la prestation aurait été bonne et la qualification méritée. Tout est allé à l’envers dans ce match, rien a réussi aux Parisiens, à part ce but de Cavani qui a donné de l’espoir à tous les supporters parisiens.

Finalement cette défaite est peut-être un mal pour un bien, elle prouve que le chemin est encore long et qu’il faudra réaliser d’importants changements pour que cette équipe passe réellement un cap.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens