Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Alain Giresse estime que le 4-4-2 est plus contraignant pour Verratti et préfère Marquinhos en défense

Alain Giresse estime que le 4-4-2 est plus contraignant pour Verratti
©IconSport

Véritable plaque tournante du Paris Saint-Germain, l’Italien Marco Verratti (27 ans) est le premier métronome de l’équipe, permettant ainsi de faire le lien entre la ligne de défense et celle d’attaque. Désigné meilleur milieu du monde par le Nîmois Téji Savanier, le Petit Hibou détient les clés de l’entrejeu depuis son arrivée en 2012. Alain Giresse, ancien entraineur du PSG en 1998 s’est confié à son sujet dans Le Parisien.

« Son physique est une grande inconnue même s’il a la qualité technique pour s’éviter des efforts physiques superflus notamment son jeu long qui peut lui permettre de ne pas avoir à effectuer de courses pour remonter le ballon. Il reste que ce système le contraint offensivement car il doit rester positionné dans l’entrejeu sans trop dézoner.

Giresse « Il faut que les excentrés aient le replacement nécessaire pour couvrir le milieu de terrain. »

Un bon duo avec Marquinhos ? Marquinhos est surtout le meilleur complément de… Thiago Silva en défense. Gueye a des qualités de pressing et de récupération qui permettent de créer un bon complément à Verratti. Ce qui peut compliquer le tout, c’est l’animation du système. Si le 4-4-2 a tendance à se transformer en 4-2-4, ce sera compliqué pour Verratti mais ce le serait pour n’importe qui. Il faut que les excentrés aient le replacement nécessaire pour couvrir le milieu de terrain. »

Avec 1616 minutes disputées depuis le début de la saison, Marco Verratti est le 6ème joueur le plus utilisé par Thomas Tuchel derrière Angel Di Maria (2001 minutes), le capitaine Thiago Silva (1881 minutes), Marquinhos (1870 minutes), Juan Bernat (1796 minutes) et Keylor Navas (1620 minutes) . Au delà de le l’arrière-garde plutôt inamovible, il est un des cadres de l’équipe au milieu du jeu, capable de débloquer des situations d’une ouverture louchée dont il a le secret par exemple. Si on a beaucoup vu son coéquipier Marquinhos à sa hauteur plutôt qu’en défense centrale, il faudrait en revanche que l’entraîneur le fixe à un poste, les repères étant bien différents et des signes de pertes commencent à se voir, surtout quand le PSG est pressé.

S’il est parfois encore un peu juste pour disputer l’intégralité d’un match, le milieu de 27 ans donne souvent de sa personne et ne compte pas les efforts défensifs. Bien qu’il n’aime pas particulièrement subir la pression adverse, il est capable de ressortir les ballons très proprement tout en créant des occasions franches ce qui en fait donc une pièce maîtresse du dispositif de l’équipe. Toujours fidèle à lui-même en ne lâchant rien sur le terrain, il est un des rares à ne pratiquement jamais décevoir sur le terrain, même lors des échecs précédents. Le PSG aura bien entendu besoin qu’il soit au top pour la prochaine rencontre européenne face à Dortmund.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG