Restez connectés avec nous
Atalanta/PSG - Gasperini évoque l'état d'esprit de son équipe, Neymar et Mbappé
©IconSport

Adversaires

Atalanta/PSG – Gasperini évoque l’état d’esprit de son équipe, Neymar et Mbappé

Gian Piero Gasperini, entraîneur de l’Atalanta Bergame (3e de Serie A), était en conférence de presse ce mardi afin d’évoquer le match demain contre le Paris Saint-Germain (champion de Ligue 1) dans le cadre des quarts de finale de la Ligue des Champions (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sport). Il a souligné l’envie de son équipe d’avancer, mais avec l’humilité pour concéder qu’il n’est pas impossible qu’elle doive plutôt « apprendre ». Il a aussi été invité à évoquer les attaquants parisiens Neymar (28 ans) et Kylian Mbappé (21 ans). Presque tous les propos sont relayés par RMC Sport.

Gasperini veut pousser Neymar « à défendre« .

« On sait l’attente qu’il y a autour de ce match, que toute la province de Bergame a autour de l’Atalanta et cette année, il y a une motivation en plus. On va essayer d’offrir un sourire aux gens.

La préparation ?

Il faut préparer le match sans penser aux émotions qui arrivent de l’extérieur. Il faut réduire le tout au match de demain et être meilleur, le plus tôt possible.

Neymar ?

C’est un des meilleurs joueurs du monde. Le meilleur moyen de défendre, c’est qu’on joue bien et qu’on le force à défendre.

Mbappé ? (réponse relayée par Goal).

Mbappé est un joueur extraordinaire, capable de changer l’équilibre d’un match. On se prépare en pensant qu’il sera sur le terrain. Mais on verra demain.

Gasperini « On a une responsabilité et on ne doit pas décevoir les gens. »

L’inexpérience de mon équipe ?

J’espère que ça aura un impact positif. Il y aura une grande attention, l’envie de bien faire. On ne perdra pas. Ou on gagnera ou on apprendra. On est ici pour apprendre ou pour gagner. (…) On n’a pas une grande historie européenne, mais on a montré qu’on pouvait gagner des matchs, qu’on avait l’envie de bien faire, l’enthousiasme. Et ça plait beaucoup aux gens. On a une responsabilité et on ne doit pas décevoir les gens, pas seulement sur les résultats mais aussi sur les valeurs qu’on doit montrer sur le terrain.

La différence de budget ?

Je ne fais pas un classement des clubs sur ces critères. Les critères économiques ont un impact assez fort, mais une fois qu’on arrive à ce niveau de compétition. L’Atalanta a des valeurs, elles sont fortes et on doit s’appuyer dessus. »

On peut au moins apprécier l’humilité de Gasperini, qui ne vient pas annoncer qu’avec l’envie de son équipe il peut forcément dépasser le PSG. Le coach italien a l’air assez honnête. Il sait que ses joueurs forment un collectif intéressant et qu’ils ont une grande motivation pour aller encore plus dans cette compétition. Alors il est possible d’avoir de l’espoir, même si Paris a bien sûr aussi des armes. C’est pour cela qu’il évoque aussi le possible apprentissage. Son équipe n’a pas l’habitude de ces rendez-vous et commettra peut-être des erreurs.

En tout cas, le coach italien se concentrer sur la capacité de son équipe à afficher un beau visage et à faire au mieux pour réussir une belle performance. Cela avec l’espoir de pouvoir bloquer Mbappé et Neymar, avec une idée intéressante et trop rarement évoquée en Ligue 1. Si l’Atalanta met le PSG en difficulté dans le jeu et le pousse à défendre, il peut être moins dangereux. Le risque étant de prendre des contres. Mais c’est bien de voir autre chose que de l’agressivité comme idée pour gêner le Brésilien. On peut au moins espérer un beau match plein d’intensité.

Retrouvez ici notre podcast à propos du match du PSG contre l’Atalanta :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires