Restez connectés avec nous
Balmont fait l'éloge du PSG, de Neymar et de Verratti
©IconSport

Autour du PSG

Balmont fait l’éloge du PSG, de Neymar et de Verratti

Florent Balmont, milieu passé par l’OGC Nice (2004-2008), le LOSC (2008-2016) et Dijon (2016-2020) notamment, a décidé d’arrêter sa carrière de joueur à 40 ans. Après 615 matchs joués en professionnel, il a accordé une interview au Parisien. L’occasion de commenter la domination du Paris Saint-Germain ces dernières années en Ligue 1.

« A chaque début de saison, à la lecture des différents effectifs, on se dit que le titre est déjà promis au PSG. Paris est largement au dessus en Ligue 1. Tout le monde en a conscience. Après, la présence de toutes ces stars offre une meilleure visibilité au championnat. Voilà le bon côté des choses. Il n’aurait pas été imaginable, il y a dix ou quinze ans, d’avoir de tels joueurs dans l’élite.

Balmont « Paris a parfaitement su se prémunir contre ces impondérables. »

Il ne suffit pas d’avoir le plus gros budget pour franchir la ligne d’arrivée en tête. Les gens, de l’extérieur, ont trop tendance à le croire. Ça exige chez les joueurs une remise en question permanente et un haut degré de motivation afin de lutter contre l’inévitable usure du pouvoir. Il faut, aussi, une grande force mentale pour se maintenir au top. C’est mal connaître le foot d’imaginer que tout est gravé dans le marbre. Il y a des matchs qui ne partent pas bien, des jours où tu es un peu moins performant. Paris a parfaitement su se prémunir contre ces impondérables. »

On peut facilement admettre que le PSG est favori en Ligue 1. C’est indéniable et ses titres ne sont pas vraiment des surprises. Cependant, il ne faut pas non plus les banaliser. Il y a toujours du mérite à réussir à gagner un championnat. Il s’agit de gagner beaucoup de matchs, d’être meilleur que l’adversaire régulièrement. Même si Paris a de très belles qualités, on voit aussi très vite quand il y a un peu de relâchement. C’est d’ailleurs toujours vivement critiqué. Balmont rappelle très justement qu’il n’y a rien de simple. C’est une vraie exigence et des efforts quotidiens pour réussir à rester au top.

Ce qui n’empêche pas que l’on espère voir la Ligue 1 se développer pour que la concurrence soit plus rude. D’ailleurs, l’ancien dijonnais souligne aussi que Paris est une chance pour le championnat français. C’est ainsi qu’il a gagné en visibilité et que les droits TV vont augmenter considérable à partir de la saison prochaine. Reste aux clubs de réussir à en profiter pour progresser.

Balmont «  J’aimais bien ce nouveau Neymar. »

Balmont a ensuite été invité à évoquer Neymar pour savoir ce qu’il retient de l’attaquant parisien de 28 ans : « son incroyable talent, ou son art du chambrage ? »

« Il a changé d’attitude cette saison. Il était plus dans l’esprit, davantage tourné vers le collectif et plus impliqué dans les efforts défensifs. J’aimais bien ce nouveau Neymar. Il en rajoutait moins et en était encore meilleur. J’étais moins fan du joueur provocateur. Il n’a pas besoin de ça. »

En effet, même si on ne peut pas dire que Neymar ne pensait qu’à lui sur les deux saisons précédentes (il y a notamment eu une excellente période au milieu de la saison passée avant sa blessure), celle-ci est marquée par une mentalité positive et très régulière. Le Brésilien a été plus sérieux tout au long de l’année et plus impliqué dans chaque match. Peut-être que c’est grâce à une prise de conscience. Il a en tout cas été le leader espéré par Paris. On ne peut qu’espérer de le voir continuer dans ce sens, même s’il y aura toujours un peu de chambrage dans son jeu. Enfin, Balmont a été interrogé à propos de Marco Verratti, milieu parisien de 27 ans.

Balmont « Il est primordial pour son équipe. »

« Lui, je l’adore. Il est l’un des joueurs les plus talentueux de la Ligue 1. Il est précieux par sa sûreté technique, sa capacité à évoluer dans les petits périmètres et à donner proprement le ballon. Il râle, oui, et alors, ça fait partie de sa personnalité. Il est primordial pour son équipe. Certains retiennent qu’il reçoit beaucoup d’avertissements. Pas moi. »

Alors que le journaliste Daniel Riolo aime critiquer régulièrement Verratti, on remarque qu’il y a encore un joueur qui est fan de lui et souligne toute son importance dans l’équipe parisienne. Visiblement, les adversaires voient quelque chose que le journaliste manque. Et on leur fait un peu plus confiance. Surtout que le talent de Verratti est une évidence. Tout comme les efforts fournis par l’équipe et souvent soulignés par le coach Thomas Tuchel. Les absences de l’Italien sont souvent particulièrement notables.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG