Restez connectés avec nous
Beye défend Mbappé qu'il veut voir "sur le terrain" et démonte les critiques les plus virulentes
©Iconsport

Autour du PSG

Beye défend Mbappé qu’il veut voir « sur le terrain » et démonte les critiques les plus virulentes

Habib Beye, ancien joueur et aujourd’hui consultant, est revenu dans le Canal Football Club sur la période difficile que vit Kylian Mbappé, attaquant de 22 ans, qu’on a une nouvelle fois vu ce samedi contre Angers victoire 0-1 (retrouvez le résumé ici) dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1. Pour lui, le numéro 7 Parisien doit rester sur le terrain pour retrouver de la confiance, car il n’aura pas suffisamment de temps pour se refaire une santé physique. Il invite à l’indulgence envers le petit génie français qui reviendra selon lui d’ici quelques matchs à son meilleur niveau.

Beye « Il ne faut pas oublier qu’il a 22 ans, qu’il a mis la barre tellement haute que tout le monde est exigeant »

« Il y a aucun moment qui lui permettra d’avoir une coupure pour récupérer, pour le reprogrammer pour être au très haut niveau pour la Ligue des champions. C’est fini ! On ne va pas lui laisser un mois puis quatre ou cinq semaines de préparation. Mbappé, je pense qu’il faut le laisser sur le terrain manger un peu son pain noir. Il ne faut pas oublier qu’il a 22 ans, qu’il a mis la barre tellement haute que tout le monde est exigeant. Et on a raison de l’être. Laissez-le sur le terrain. Il ne va pas être bon, un, deux ou trois matchs. Ce n’est pas grave. Il faut lui dire qu’il va revenir à son meilleur niveau. »

C’est vrai que le calendrier parisien ne va pas aller en s’allégeant. La fin de saison s’annonce terrible pour les organismes. Les matchs vont s’enchaîner et il va falloir les jouer avec les forces du moment. Une préparation physique prend du temps et le PSG n’en a pas. Il s’apprête à affronter le FC Barcelone dans moins d’un mois et il aura grandement besoin de son numéro 7 prêt physiquement et mentalement.

Beye pense qu’il faut laisser Mbappé « manger un peu son pain noir », qu’il faut qu’on soit patient et cela se comprend. Les mauvaises passes arrivent et il ne faut pas trop s’inquiéter trop vite. Mbappé va revenir dans de meilleures dispositions et il y arrivera plus vite si on l’encourage plutôt que de l’enterrer. L’exigence envers le numéro 7 du PSG est telle, qu’on en oublie qu’il n’a que 22 ans, qu’il réalise certes une saison moyenne mais tout à fait honorable statistiquement mais surtout qu’il continue de montrer des choses intéressantes par moments dans les matchs. Il n’a pas perdu ses qualités, juste sa spontanéité, ce qui le rend plus prévisible. Après quelques matchs de galère, il devrait retrouver un peu cette simplicité qui le rend irrésistible.

Beye « Quand j’entends qu’il faut sortir Mbappé… qu’il n’a plus le niveau du PSG… »

« Et lui dire : ‘laisse parler les gens’. De toute façon, tu as un statut qui fait que tout le monde va commenter la moindre prestation de ta part. Laissez-le 90 minutes et si ça trouve dans trois à quatre matches ce débat n’existera plus. Quand j’entends qu’il faut sortir Mbappé, qu’il n’a plus le niveau du PSG…A un moment donné il faut faire attention à ce qu’on dit. C’est un joueur qui a mis les standards tellement haut qu’il faut avoir de l’indulgence avec lui.”

Cela ne doit pas être simple pour Mbappé. Il vit sa première crise et semble surjouer pour prouver sa valeur à tous. Mais il prend les choses à l’envers, car on connaît l’impatience des médias et la manière dont les critiques sont données au moindre faux pas. Beye lui conseille de « laisser parler les gens « , car tout le monde parlera quoiqu’il arrive. La vérité, sa vérité se fera par le terrain, c’est là qu’il doit prouver encore et encore. C’est le lot de tous les grands joueurs.

Beye revient aussi sur certains spécialistes qui ont déclaré que le numéro 7 parisien n’a plus le niveau du PSG. Il invite ces mêmes personnes à mesurer la portée de leurs propos. Car il est vrai que le jeune attaquant français agace en ce moment et on attend clairement, mieux de lui. Mais on parle d’une mauvaise passe, quand certains trop alarmistes déclarent qu’il s’est perdu. Des propos relativement durs en comparaison à la petite baisse de régime dont souffre Mbappé. Mais aujourd’hui, les joueurs sont encensés le lundi et jetés en pâture le mardi. Il n’y a plus de solidarité, car tout le monde veut donner son analyse et comme dans toute surenchère, cela dépasse parfois les limites de la décence.

Mbappé le sait, il n’est pas à son niveau, il n’a pas besoin de cet acharnement. Le paradoxe, c’est qu’il déjoue pour prouver à ses détracteurs qu’ils ont tord. Mais il n’y arrivera pas comme ça. Il doit retrouver de la simplicité, mais aussi le plaisir de jouer au football, car aujourd’hui, son attitude porte les stigmates d’une crise de confiance. Comme le rappelle Beye, il doit faire le dos rond et continuer de travailler, car son entraîneur et ses coéquipiers croient lui et c’est bien là le plus important.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG