Restez connectés avec nous
Caen/PSG - Dupraz critique l'arbitre et lance "Je ne veux pas pleurer, je laisse ça à Neymar"
©Iconsport

Adversaires

Caen/PSG – Dupraz critique l’arbitre et lance « Je ne veux pas pleurer, je laisse ça à Neymar »

A moins de 6 jours du déplacement en terres catalanes pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain rentrait ce soir également dans une compétition à match couperet. En 32e de finale de la Coupe de France, le tenant du titre affrontait le SM Caen et s’est qualifié sur la plus petite des marges grâce à un but de l’attaquant italien Moïse Kean (49ème). Hormis la victoire, il y a peu à retenir dans le jeu développé fut moyen de part et d’autre du rectangle vert. On notera tout de même la sortie de Neymar (attaquant de 29 ans) et les premières minutes disputées par le jeune Xavi Simons. En fin de rencontre, Pascal Dupraz, entraineur des Caennais, s’est exprimé au micro d’Eurosport 2.

Dupraz « On aurait aimé un meilleur sort. »

« Ce que je retiens de la défaite ?

Je retiens que pour le 16e de finale il n’y a pas Caen, nous sommes éliminés. C’est la dure réalité. Nous sommes des compétiteurs. Le PSG n’a pas été à son maximum, cela pouvait nous être profitable. Les joueurs ont été disciplinés tactiquement et audacieux. On aurait aimé un meilleur sort sur l’action de Yago qui lui vaut un carton jaune alors qu’à mon avis il y a penalty. Je ne veux pas pleurer, je laisse ça à Neymar. C’est comme ça.

On a quelques occasions en fin de match, mais c’est enlevé par un Parisien où on manque le cadre. On a montré un bon visage. On aimerait le voir plus souvent en championnat. On peut dominer mais on perd trop de matchs car on fait des erreurs. On retient une bonne performance et la qualité de la formation. On a essayé d’égaliser pour vibrer et faire vibrer nos supporters. Le football sans eux, c’est catastrophique. Vivement qu’ils reviennent.

Dupraz « J’espère que Paris fera un très bon match comme le Barça. »

La blessure de Neymar ?

Ca va aller, je suis sur. J’espère que Paris fera un très bon match comme le Barça, c’est important pour notre football. »

Si lors du Classico contre l’OM, le PSG avait laissé la balle à son adversaire, il a joué différemment ce soir en reprenant la possession mais à quelques jours de la reprise de la « LDC », le visage du club parisien n’est pas des plus rassurants. Avec seulement 9 tirs tentés dont 4 cadrés, les statistiques offensives deviennent faméliques et les Rouge et Bleu restent trop à portée de tirs de ses adversaires. Face à une équipe plus efficace et coriace comme le FC Barcelone, l’addition risque d’être salée si le caractère collectif ne monte pas de plusieurs niveaux.

L’absence de Marco Verratti s’est encore une fois fait beaucoup trop sentir au milieu de terrain et il n’est encore une fois pas normal de baisser autant de qualité de jeu quand il n’entre pas en jeu.

Malgré la petite pique contre Neymar suite à son choc et sa sortie qu’on espère tous plus par précaution qu’autre chose, espérons que l’optimisme affiché par l’adversaire du soir en coupe européenne se confirmera, ainsi que la présence du Brésilien, pièce maitresse incontournable du dispositif parisien. On aurait simplement préféré qu’il reste seulement sur ce message et qu’il ne vienne pas ajouter un tacle à Neymar, qui en a pris bien assez de la part de ses joueurs ce soir. Sans oublier que sa plainte pour le penalty tombe à l’eau, car il y a bien le sentiment que son joueur est plus proche de la simulation que d’une faute subie.

Retrouvez ici notre Podcast « Barça/PSG : Di Maria risque le forfait, comment le remplacer ? »

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires